Gaspillage, espaces protégés : Macron annonce des actions pour la biodiversité

Publié le 07/05/2019 - 08:22
Mis à jour le 05/06/2019 - 15:57

Emmanuel Macron a annoncé ce lundi 6 mai 2019, après le rapport des experts de l'ONU, une série d'actions en faveur de la biodiversité, dont une lutte accrue contre le gaspillage et l'extension des espaces protégés, appelant aussi à "un changement profond" des modes de production.

MacronMicronoraBesanon140.JPG
© damien poirier
PUBLICITÉ

« C’est la première fois qu’au meilleur niveau scientifique sont établis des faits cruels pour nous tous et qui appellent à l’action. Ce qui est en jeu est la possibilité même d’avoir une Terre habitable« , a déclaré le chef de l’Etat, juste après avoir reçu les experts de l’ONU (IPBES). Leur rapport constate qu’un million d’espèces animales et végétales sont menacées d’extinction, à moins de changements majeurs de société.

« La biodiversité est un sujet aussi important que le changement climatique et nous ne pouvons gagner cette bataille qu’en oeuvrant sur tous les leviers », a dit le président, citant plusieurs orientations principales et une annonce concrète : l’extension des espaces naturels protégés en France.

Une lutte contre le gaspillage

Premier objectif, la lutte contre le gaspillage alimentaire, au niveau notamment « des écoles, des restaurateurs et des distributeurs », a-t-il demandé. « C’est une déclaration très importante et très grave », a réagi auprès de l’AFP l’avocat Arash Derambarsh, l’un des initiateurs d’une loi de 2016 contre le gaspillage alimentaire, qui interdit aux grandes surfaces de plus de 400 m2 de jeter de la nourriture. « Je me réjouis qu’il nous rejoigne sur ce combat. J’espère que cela n’est pas un coup de buzz », a ajouté le conseiller municipal LR de Courbevoie, qui demande d’étendre cette loi à toute l’UE.

Emmanuel Macron souhaite aussi « un changement dans nos modèles de production« , ce qui n’est « jamais facile car nous vivons sur un modèle de production qui n’était pas conforme à cette prise de conscience ». Il a cité l’exemple du glyphosate, dont la France veut sortir d’ici 3 ans. Il a aussi réaffirmé l’objectif de réduire les phytosanitaires de 50% en France d’ici 2025 – but qui figure dans les plans « Ecophyto » engagés depuis 2007.

Il a par ailleurs annoncé vouloir porter la part des aires marines et terrestres protégées à 30% du territoire d’ici 2022 (contre 20% actuellement ndlr) dont un tiers « protégées en pleine naturalité ». Il veut également « accroître la lutte » contre la réduction des terres agricoles au profit de la construction.

« J’ai demandé un bilan pour se fixer des objectifs en matière de lutte contre l’artificialisation et une réhabilitation des 20 à 25% de sols agricoles dégradés par l’utilisation passée de phytosanitaires« , a-t-il précisé.

Plus globalement il a annoncé une « revue des aides fiscales et budgétaires » pour les mettre en conformité avec ces objectifs. Son objectif est de « compléter » le plan pour la biodiversité présenté par Nicolas Hulot à l’été 2018, qui fera l’objet d’une évaluation à l’été.

La future loi sur l’économie circulaire, présentée dans les prochaines semaines, vise 100% de plastiques recyclés d’ici 2015, a-t-il rappelé.

Au plan international, il veut faire du G7 de Biarritz en août une « étape importante de la bataille mondiale pour la biodiversité » et au niveau européen, intensifier la lutte contre le plastique et « intégrer la biodiversité aux critères de la prochaine Politique agricole commune« .

Il a enfin assuré qu’il ferait « tout » pour que la Convention de l’ONU sur la diversité biologique en Chine en 2020 soit « l’équivalent de la COP de Paris » ayant abouti à l’accord climat de 2015.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Alexandra Cordier, référente de La République En Marche dans le Doubs et membre du collectif Besançon Métropole 2020, formulait en juin dernier trois propositions dans le cadre de sa candidature à l'investiture LREM. Ce 12 septembre 2019, elle a tenu a éclaircir le projet de téléphérique proposé par le collectif.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Alexandra Cordier va-t-elle mener une liste dissidente face à Éric Alauzet, candidat officiellement investi par LREM le 10 juillet dernier pour l'élection municipale à Besançon ? La question est posée depuis le début de la semaine. La référente départementale "En Marche" dit actuellement ne pas être dans cet état d'esprit et espère qu'Éric Alauzet rassemblera "tous les marcheurs" bisontins.

Municipales 2020 : Jean-Louis Fousseret déclare pouvoir aider au rassemblement

Municipales 2020 : Jean-Louis Fousseret déclare pouvoir aider au rassemblement

municipales 2020 • À sept mois des élections municipales, l’ancienne majorité plurielle du maire sortant est plus divisée que jamais. Comme un message à Éric ALauzet, le candidat officiellement investi par En Marche, le maire LREM de Besançon estime qu’aucun candidat ne peut gagner seul... Jean-Louis Fousseret, qui a toujours déclaré qu’il ne repartirait pas pour un quatrième mandat, se pose aujourd’hui en rassembleur. Une rencontre est prévue avec Éric Alauzet samedi...

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Municipales : l’eurodéputé Yannick Jadot souhaite voir l’écologie l’emporter à Besançon…

Municipales : l’eurodéputé Yannick Jadot souhaite voir l’écologie l’emporter à Besançon…

L'eurodéputé Yannick Jadot (EELV) souhaite un "rapport de force écolo" qui soit "fort" dès le premier tour des élections municipales en mars 2020, se donnant pour objectif de "garder" Grenoble et en conquérir de nouvelles... comme Besançon où l'élue Anne Vignot devrait être tête de liste.

Le décret sur la réforme de l’assurance chômage publié au JO

Le décret sur la réforme de l’assurance chômage publié au JO

Le ministère du Travail a publié dimanche 28 juillet 2019 au Journal officiel le décret mettant en oeuvre la réforme vaste et controversée de l'assurance chômage annoncée le 18 juin. Ce texte de six articles comprend surtout une annexe de 190 pages qui constitue le nouveau règlement de l'assurance chômage. Par ailleurs, une expérimentation est prévue en Bourgogne-Franche-Comté et Centre-Val de Loire "d'un journal de la recherche d'emploi" tenu par les chômeurs.  

Plan social à GE : Le Maire assure l’intersyndicale de son « engagement total »

Plan social à GE : Le Maire assure l’intersyndicale de son « engagement total »

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a assuré l'intersyndicale de General Electric (GE) à Belfort de son "engagement total pour garantir la pérennité du site industriel", marqué par un plan de suppression d'un millier d'emplois, dans un courrier obtenu ce vendredi 26 juillet 2019 par l'AFP.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.21
ciel dégagé
le 16/09 à 0h00
Vent
1.02 m/s
Pression
1022.43 hPa
Humidité
87 %

Sondage