GE Belfort : les salariés approuvent massivement un plan sauvant 307 emplois sur 792 menacés

Publié le 21/10/2019 - 12:09
Mis à jour le 21/10/2019 - 12:09

Près d'un millier de salariés de General Electric (GE) Belfort ont approuvé à une très large majorité lundi une nouvelle proposition de la direction prévoyant de sauver 307 des 792 suppressions d'emplois prévues initialement par un plan social frappant le site.

General Electric
©CGT General Electric - 17 octobre 2019
PUBLICITÉ

Cette proposition, approuvée lors d'un vote à main levée, prévoit en contrepartie un plan d'économie annuel de 12 millions d'euros, selon les syndicats, organisateurs de cette consultation. La direction de GE avait soumis vendredi aux salariés deux nouvelles
options de son plan social, la première prévoyant de réduire de 111 les suppressions d'emplois et la seconde de 307, moyennant ce "plan de réductions de coûts et d'amélioration de la performance du site".

D'ici à la fin 2020, l'effectif total du site de production des turbines à gaz de GE Belfort sera ramené à 1.275 employés, avait-elle précisé. Philippe Petitcolin, porte-parole de l'intersyndicale qui ne réunit plus que la CFE-CGC et SUD après le départ de la CGT, s'est félicité du "large plébiscite des salariés présents". "L'avancée majeure, c'est qu'il y a un projet industriel qui va également être négocié d'ici à la fin de l'année", a-t-il souligné devant la presse.

"Un fleuron de notre industrie nécessaire pour réaliser la transition énergétique"

General Electric emploie quelque 4.300 salariés dans la Cité du Lion, dont 1.800 dans cette entité. Le groupe américain avait annoncé en mai dernier un plan social prévoyant initialement la suppression de près de 1.050 postes en France, dont 792 à Belfort. Samedi, quelque 2.600 manifestants, selon la préfecture, ont battu le pavé à Belfort en soutien aux employés du site industriel. Dans les rangs des manifestants, des élus locaux mais aussi Jean-Luc Mélenchon qui s'est abstenu de toute déclaration.

General Electric est "un fleuron de notre industrie nécessaire pour réaliser la transition énergétique que #Macron et ses amis ont abandonné", a toutefois tweeté le chef de file de la France insoumise. Cette manifestation a également été marquée par la division syndicale, la CGT ayant décidé de ne pas se joindre au défilé soutenu par la CFE-CGC et SUD, préférant rejoindre un piquet de grève devant l'usine.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Noël : Grand Besançon Métropole veut attirer les clients…

À partir de ce mercredi 20 novembre 2019 et jusqu'au 15 décembre, Grand Besançon Métropole lance une opération de promotion pour promouvoir le commerce de centre-ville. La campagne s’affiche dans les rues de Dijon, Dole, Gray, Montbéliard, Lons-le-Saunier, Pontarlier, Vesoul ainsi que dans les gares de Franche- Comté et de Dijon.

El Internationale à Besançon : nouvelle vente exceptionnelle en entrepôt les 21, 22 et 23 novembre 2019 !

PUBLI-INFO • L’entreprise de prêt-à-porter El Internationale, implantée historiquement à Besançon depuis 1973, organise dans ses entrepôts, sa cinquième vente exceptionnelle de vêtements pour hommes et femmes. Elle se déroulera pendant trois jours les jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 novembre 2019 !

BMW Motorrad Savy Besançon : une équipe de professionnels et de passionnés à votre écoute…

PUBLI-INFO • La marque BMW, c'est aussi les motos, et pas n'importe lesquels puisque BMW Motorrad est reconnue pour proposer des véhicules de qualité et performants. À Besançon, le concessionnaire BMW Motorrad Savy propose toute la gamme à l'essai et à la vente : des modèles de moto plaisir, roadster, trail comme des motos de tourisme pour les plus affirmés… Découvrez les offres du moment à ne pas manquer chez votre concessionnaire.

Nièvre: les autorités de santé espèrent un repreneur pour une clinique menacée de fermeture

L'Agence régionale de Santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté, après avoir suspendu mercredi l'activité de chirurgie d'une clinique de la Nièvre pour "manquements" à la sécurité, a annoncé ce vendredi chercher une solution de reprise de l'établissement, que le propriétaire veut désormais fermer
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.57
couvert
le 22/11 à 9h00
Vent
2.49 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
90 %

Sondage