Gel : protéger son compteur d’eau, une mesure sous la responsabilité des usagers

Publié le 22/11/2022 - 17:49
Mis à jour le 22/11/2022 - 17:49

À l’approche de l’hivers et de ses températures souvent très basses, Grand Besançon Métropole tient à rappeler l’importance de protéger les compteurs d’eau contre le gel. En cas de détérioration par le gel, les frais seront à la charge de l’occupant de l’immeuble. 

 © Photo de Pixabay
© Photo de Pixabay

Grand Besançon Métropole rappelle que le froid peut entraîner d'importants dégâts sur les réseaux d'eau potable, ruptures de canalisations ou gel des compteurs. Pour éviter ces désagréments et des frais importants, il est donc nécessaire de garantir une isolation efficace des appareils, en particulier quand ils sont placés dans des regards extérieurs.

Il est conseillé aux abonnés de mettre en place une protection facile à manipuler et constituée de préférence de matériaux isolants, légers, imputrescibles et étanches.

Une protection adaptée à prévoir jusqu'au 1er mars 2023

Sont à éviter les matériaux tels que laine de verre, laine de roche, paille, morceaux de tissu ou journaux qui absorbent l'humidité car ils risquent de geler le compteur et de compliquer son accès.

Cette isolation, mise en place durant la période hivernale, pourra être retirée à compter du 1er mars 2023 afin d'éviter la condensation sur les écrans des compteurs.

Infos +

  • Les détériorations provoquées par le gel sur les compteurs d'eau sont à la charge des abonnés
  • Le compteur d'eau est sous la responsabilité de l'occupant de l'immeuble (propriétaire ou locataire) : ce qui implique que le remplacement d'un compteur gelé sera toujours réalisé à ses frais.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Bourgogne Franche-Comté : La retraite progressive ou comment se préparer au départ à la retraite

PUBLI-INFO • Le départ en retraite effraye, c’est un fait. Les futurs retraités redoutent de se retrouver sans activités pour occuper leurs journées. Ainsi, la retraite progressive permet, à partir de 60 ans, de recevoir une part de sa re­traite tout en réduisant son temps de travail. À travers, le témoignage de Pierre-Jean, salarié de 62 ans, décou­vrez ce qu’est concrètement la retraite progressive et les motivations qui l’ont poussé à en faire la demande.

Violences faites aux femmes : depuis Dijon, Emmanuel Macron appelle à ne pas " relâcher l’effort "

Le président de la République, qui a rencontré vendredi 25 novembre à Dijon des victimes, a appelé à ne "pas relâcher l'effort" dans la lutte contre les violences faites aux femmes, estimant qu'il fallait améliorer formation et prévention malgré d'importants "progrès collectifs".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.04
légère pluie
le 29/11 à 3h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
98 %