Gendarmerie mobile : après la fermeture de Besançon, celle de Belfort ?

Publié le 02/02/2011 - 09:32
Mis à jour le 16/04/2019 - 08:38

Le ministre de l’Intérieur a renoncé lundi à un projet de fermeture de deux compagnies de CRS à Lyon et Marseille, qui avait provoqué une grogne inédite dans les rangs des policiers. Christophe Grudler, conseiller général du Territoire de Belfort, craint les conséquences de cette volteface sur les gendarmes mobiles, militaires qui ne peuvent pas se défendre comme les policiers. Des fermetures d’escadrons de gendarmerie mobile, comme celui de Besançon au printemps 2010, compenseront-elles le maintien des deux compagnies de CRS ?

 ©
©
"D'un point de vue du confort politique, sans tenir compte de l'intérêt de l'Etat, il est sans doute plus facile de fermer des escadrons de gendarmes que des compagnies de CRS: c'est le message que nous délivre le Ministre de l'Intérieur, qui n'a à ce jour renoncé à aucune des six fermetures d'escadrons prévues en 2011.

Les personnels - de statut militaire bien que dépendants du Ministère de l'Intérieur - n'ont pas le droit de s'élever contre leur autorité hiérarchique, et n'ont pas de syndicats pour les défendre. Je demande, comme les associations de retraités de la gendarmerie, un moratoire sur ces fermetures ", explique M. Grudler.

"Bien qu'il semble ne pas y avoir de menaces à court terme sur l'escadron de gendarmerie mobile de Belfort, les personnels et leurs familles ressentent aujourd'hui un malaise qu'il serait absurde de nier", poursuit Christophe Grudler qui a saisi par courrier Brice Hortefeux, ministre de l'Intérieur.
L'escadron de gendarmerie mobile est installé à Belfort depuis 1952 dans la Cité du Lion.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

2e tour des législatives 2024 : réaction d’Éric Fusis, candidat RN battu dans la 2e circonscription du Doubs

Dans la deuxième circonscription du Doubs, Éric Fusis, le candidat du Rassemblement National est arrivé derrière la candidate du Nouveau Front populaire, Dominique Voynet, lors du deuxième tour des élections législatives anticipées de ce dimanche 7 juillet 2024.

2e tour des législatives 2024 : réaction de Séverine Véziès (Nouveau Front populaire)

Dans la première circonscription du Doubs, Séverine Veziès, candidate du Nouveau Front populaire est arrivée en troisième position (31,51%) derrière Laurent Croizier (36,18%, élu) et Thomas Lutz (32,31%) lors du second tour des élections législatives anticipées du dimanche 7 juillet 2024. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.48
légère pluie
le 15/07 à 12h00
Vent
2.23 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
70 %