"Gilets jaunes" : 200 camions bloqués et 11 interpellations en Saône-et-Loire

Publié le 14/12/2018 - 08:48
Mis à jour le 14/12/2018 - 08:50

"Près de 200 camions" ont été bloqués dans la nuit de mercredi 12 à jeudi 13 décembre 2018 en Saône-et-Loire par des individus "se présentant comme des +gilets jaunes+" entraînant l'intervention des forces de l'ordre qui ont procédé à onze interpellations.  

gilet jaune
gilet jaune
PUBLICITÉ

« Onze interpellations ont été effectuées »

Les poids lourds ont été immobilisés « pendant plusieurs heures sur la route Centre Europe Atlantique » à un rond point situé sur la commune de Saint-Rémy, non loin de Chalon-sur-Saône, a annoncé le préfet de Saône-et-Loire dans un communiqué.

« La police et la gendarmerie ont procédé conjointement aux déblocages du rond-point vers 1H00 du matin », poursuit le communiqué. « Onze interpellations ont été effectuées pour cinq vérifications d’identité et six gardes à vue », a précisé le préfet, soulignant « les enjeux économiques qui s’attachent à la bonne circulation des poids lourds et (…) la gravité des conséquences économiques de telles entraves ».

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.53
ciel dégagé
le 26/05 à 15h00
Vent
3.07 m/s
Pression
1015.17 hPa
Humidité
62 %

Sondage