Alerte Témoin

Acte 44 : les gilets jaunes prennent le tramway à Besançon

Publié le 15/09/2019 - 15:00
Mis à jour le 16/09/2019 - 10:55

Une centaine de Gilets jaunes s'est rassemblée en début d'après-midi place de la Révolution samedi 14 septembre. Après un passage dans les rues du centre-ville, les manifestants ont rejoint la zone commerciale de Chalezeule.

gilets jaunes acte 44 besancon chalezeule
© Frédéric L. Capture Youtube

"Macron démission !". Les samedis se suivent et les slogans restent les mêmes.  Pour l'acte 44, les plus fidèles des Gilets jaunes bisontins se sont retrouvés place de la Révolution et ont rejoint l'esplanade des droits de l'homme vers 14h45 avant un petit tour à la fête des associations dans la cour de l'hôpital St Jacques. 

Des Gilets jaunes sont montés à bord du tramway et sont descendus à l'arrêt Marnières afin de se rendre devant le centre commercial Chalezeule où un groupe de gendarmes les attendait pour sécuriser les lieux.

Les manifestants sont restés à l'extérieur et sont repartis progressivement en fin d'après-midi sans heurt particulier.

2 Commentaires

si je revois sa je vai agir et j'irai porter plainte si il y en a un qui m'agresse ou me frappe et croyez moi étant dans un grave état sa va aller très loin
Publié le 25 octobre 2019 à 06h59 par Pascal Carry • Membre
j'étais dans le tramway et c'était un beau bordel et ils hurlaient de tous les côtés et il me tardait de decendre de se foutoir.C'est une honte de voir et laisser faire sa et il y avait un Monsieur retraité debout qui a haussé la voix mais les gilets jaunes en ont eu rien à faire et continuaient de brailler à haute voix
Publié le 16 septembre 2019 à 06h46 par Pascal Carry • Membre

2 commentaires

Laisser un commentaire

gilets jaunes

Entre 600 et 1.000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

"appel à la mobilisation générale" • Entre 600 manifestants et 1.000 manifestants selon la CFDT étaient au rendre-vous de la marche d'Alternatiba ANV (action non violente) Cop 21 au départ du parc Micaud à Besançon. Direction la place Flore pour rejoindre les Gilets Jaunes avec un Die In (mourir sur place). La marche devrait rejoindre les Vaîtes vers 17h avec un village des alternatives en parallèle de la Guinguette des Vaîtes mais le rassemblement s'est scindé. Une centaine de gilets jaunes a décidé de se rendre au centre-ville pour rejoindre les "Livres dans le Boucle". La majorité des marcheurs climatique se sont dirigés en direction des Vaites.

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Après un peu plus de deux ans passés à la tête de l’Union des Commerçants de Besançon (UCB), nous sommes revenus sur les temps forts de la présidence de Cécile Girardet ce mois de septembre 2019. Plus qu'un bilan, c'est aussi un «coup de gueule» que la présidente a souhaité pousser suite aux mobilisations des Gilets Jaunes…

Social

Confinement dans le Doubs : Joël Mathurin répond à vos questions…

Premier point de situation dans le Doubs suite à la mise en place du confinement sur l'ensemble du territoire. Le préfet du Doubs a pris le temps de répondre à nos questions et à celles internautes dans un entretien à maCommune.info. Le département du Doubs fait partie des 25 en France où le Coronavirus circule le plus activement. Confinement, point sanitaire, déplacements, travail, appel d'urgence des professionnels de santé. Joël Mathurin vous répond...

Retraites, violences sexistes, égalité salariale : 600 manifestants à Besançon pour les droits des femmes

Entre 500 et 600 manifestants se sont réunis de "l'esplanade des droits de l'homme" à Besançon samedi 7 mars 2020 vers 14h30 pour défendre les droits des femmes. Dans le cortège, des femmes, bien sûr, mais aussi des hommes, présents pour demander une "vraie égalité salariale" mais aussi contre les effets de la réforme des retraites envers les femme et pour dénoncer les violences sexistes du quotidien.

Retraites : l’Assemblée rejette la motion de censure de gauche, adoptant du même coup la réforme

L'Assemblée nationale a rejeté dans la nuit du mardi 3 au mercredi 4 mars 2020 la motion de censure de gauche contre le gouvernement, adoptant du même coup en première lecture le projet de réforme des retraites, selon la procédure du 49-3. Dans le même temps, quelques milliers d'opposants à la réforme des retraites ont manifesté mardi à Paris et en province. 700 personnes ont manifesté à Dijon devant la permanence du député LREM Didier Martin. A Besançon ils étaient une centaine devant la permanence du député LREM Éric Alauzet.
Offre d'emploi
 -2.24
ciel dégagé
le 31/03 à 3h00
Vent
3.16 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
84 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune