Ginko: le procès de l'agresseur présumé d'un chauffeur repoussé

Publié le 13/09/2011 - 18:57
Mis à jour le 13/09/2011 - 18:57

Le Bisontin de 22 ans, agresseur présumé du chauffeur de bus dimanche dernier à Besançon, sera finalement jugé le 21 octobre. En attendant, il a été placé en détention provisoire. 

Le jeune homme qui s'est montré très arrogant à la barre a vécu son interpellation comme "une injustice".

Son avocate a demandé un délai pour préparer la défense et sollicité, sans succès, le visionnage de l'enregistrement qui a permis l'arrestation de son client .

L'auteur présumé a déjà 14 condamnations à son actif (trafic de stupéfiants, viols, violences). Le tribunal a ordonné une expertise psychiatrique.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Belfort : prison avec sursis requise contre un policier accusé d’avoir tracé une croix gammée sur un toit

Le procureur de Belfort a requis mercredi 16 juin 2021 huit mois d'emprisonnement avec sursis à l'encontre d'un policier, poursuivi pour avoir représenté une large croix gammée avec des tuiles blanches sur le toit du garage de son père à Evette-Salbert, dans le Territoire de Belfort.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.56
forte pluie
le 20/06 à 15h00
Vent
0.26 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
44 %

Sondage