Alerte Témoin

Guide Michelin 2019 : suivez en direct les étoiles décernées

Publié le 21/01/2019 - 18:00
Mis à jour le 21/01/2019 - 18:06

Cette année, le guide Michelin 2019 récompenses 75 restaurants, dans les catégories 1, 2, 3 étoiles. 68 nouveaux restaurants une étoile. L'Aspérule, situé à Dijon (Côte-d'Or) a reçu une étoile. Le chef Marc Veyrat a, lui, été rétrogradé à deux étoiles par le Michelin.

guide michelin 2019
© capture d'écran remise des prix Michelin 2019

Des chefs déchus

Marc Veyrat a été rétrogradé à 2 étoiles par le Michelin. Mais il n'est pas le seul déchu: Marc Haeberlin perd aussi sa troisième étoile, qui étincelait depuis 51 ans au-dessus de L'Auberge de l'Ill, à Illhaeusern dans le Haut-Rhin. "C'est une tristesse pour l'Alsace", a déclaré à l'AFP la cogérante du restaurant et soeur du chef, Danielle Baumann Haeberlin.

Le Michelin 2018 comptait 621 restaurants étoilés, dont 28 trois étoiles, 85 deux étoiles (cinq tables promues) et 508 une étoile (dont 50 nouvelles tables).

Cette édition 2019 compte 68 nouveaux restaurants 1 étoile, dont 4 promus dans le Sud-Ouest : Le Brouillarta à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques), Un Parfum de Gourmandise à Périgueux (Dordogne), Lalique à Sauternes (Gironde), Villa de l’Étang Blanc à Seignosse (Landes).

(Avec AFP

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     32.14
    ciel dégagé
    le 09/08 à 15h00
    Vent
    2.96 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    34 %

    Sondage