Huit labellisations "France Services" pour le Jura

Publié le 05/11/2020 - 15:03
Mis à jour le 05/11/2020 - 14:23

Chaussin, Orchamps et Poligny rejoignent les cinq "France Services" déjà labellisés par l'Etat dans le Jura. Ces guichets uniques permettent à chaque citoyen d'accéder aux services publics. Des agents formés accueillent et accompagnent les usagers, pour effectuer leurs démarches administratives.

Neuf partenaires de l’État, ainsi que de nombreux partenaires locaux, y sont représentés (ministère de l'Intérieur, de la Justice, direction départementale des Finances Publiques, Caisse d'Allocations Familiales, Caisse primaire d'Assurance Maladie, Mutuelle sociale Agricole, La Poste, Pôle Emploi, caisse de retraite CARSAT, Office national des anciens combattants et victimes de guerre, Centre Régional de la Consommation...).

L'Etat soutient ces projets à hauteur de 30 000€ par an. Objectif national : 2700 sites fin 2022. Le dynamisme des porteurs jurassiens va permettre d'étoffer le maillage actuel du territoire dans les deux ans à venir, avec un objectif de 24 sites pour notre département.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Sondage – En ce moment, soutenez-vous les forces de l’ordre ?

En plein débat sur l'article 24 de la proposition de loi dite de "sécurité globale", des images d'actes de violences de la part de policiers en service ont été rendues publiques ces dernières semaines (évacuation d'un camp de migrants, affaire Michel Zecler, manifestations...). Si certains critiquent les forces de l'ordre et leur hiérarchie, d'autres les défendent et évoquent un "surmenage". Et vous, soutenez-vous les forces de l'ordre malgré l'actualité ? C'est notre sondage de la semaine.

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.43
légère pluie
le 01/12 à 15h00
Vent
1.87 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
98 %

Sondage