Hydrogène : McPhy souhaite implanter son usine d'électrolyseurs à Belfort

Publié le 20/05/2021 - 08:47
Mis à jour le 20/05/2021 - 09:30

La décision est officielle. McPhy implantera à l’aéroparc de Belfort-Fontaine une Giga Factory de fabrication d’électrolyseurs utilisés pour la production d’hydrogène par électrolyse de l’eau. « 450 emplois seront créés » indique dans un communiqué le député européen Christophe Grudler (Renew Europe/ MoDem). L’objectif est de démarrer la production au premier semestre 2024.

 © McPhy_EnergieDienst
© McPhy_EnergieDienst

L’entreprise française McPhy a annoncéjeudi avoir présélectionné le site de Belfort pour y construire une usine d’électrolyseurs dans le cadre du développement de l’hydrogène en France.

McPhy avait également envisagé implanter son site de production à Grenoble, Lyon ou dans le Hauts de France, mais c'est finalement Belfort qui l'a emporté.

"Je savais depuis plusieurs mois que Belfort avait la préférence de l’entreprise McPhy, et de l’État, mais je préférais rester prudent" explique dans un communiqué le député européen Christophe Gruler qui parle de la réussite d'une action collective entre les différents acteurs publics et le gouvernement en lien avec la ministre de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher.

Outre les compétences locales avec la disponibilité d’une main-d’œuvre industrielle qualifiée et la localisation de Belfort par rapport aux autres usines du groupe en Allemagne et en Italie, le montage financier proposé (soutien de 10 millions d’euros du fonds Maugis) a joué un rôle décisif.

"Cette future usine aura vocation à jouer un rôle majeur dans le passage à l'échelle industrielle de l'électrolyse", avancé dans un communiqué Pascal
Mauberger, le président de cette entreprise de la Drôme spécialisée dans la production et le stockage d'hydrogène.

Cette transition est la "condition indispensable pour que l'hydrogène vert atteigne les objectifs de décarbonation fixés par le gouvernement français et
les autorités européennes", a-t-il souligné.

Belfort est donc le seul site présélectionné et la décision finale d'investissement devrait être prise d'ici fin 2021 en fonction de "la finalisation des études préliminaires", de "l'obtention des autorisations administratives" et des financements nécessaires, a expliqué McPhy.

"A pleine charge", la "gigafactory" de McPhy représenterait "plus de 500 emplois, dont environ 400 en France, et une centaine en Allemagne et Italie",
sans compter les emplois indirects qui pourraient en découler, a indiqué l'entreprise.

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire s'est réjouit de cette annonce, saluant "une excellente nouvelle notamment pour les habitants du territoire de Belfort", qui a souffert de réductions d'emplois et d'activités sur ses sites phare de General Electric et Alstom.

"L'hydrogène est source de croissance, d'emplois et de développementindustriel pour nos territoires", a affirmé le ministre, rappelant que "la France a fait le choix stratégique de l'hydrogène en investissant 7 milliards d'euros sur cette technologie d'ici 2030".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Au régal de chouchou, nouveau salon de thé bisontin

Christine Demange habite Pouilley les Vignes et vient d’ouvrir un nouveau salon de thé, Au régal de Chouchou situé au 128 grande rue à Besançon. Issue de la finance, cette mère de famille de quatre enfants a décidé de changer de voie professionnelle durant le confinement et a désormais troqué son tailleur pour un tablier… sans regrets !

Sondage – Éteindre l’éclairage public de certains quartiers de Besançon pour faire des économies, qu’en pensez-vous ?

À partir du 30 novembre 2022, l’éclairage public sera éteint dans plusieurs quartiers bisontin pour faire face à l’envolée des prix de l’énergie. La municipalité va progressivement éteindre les lumières entre 23 h et 5 h. Avec cette mesure, elle compte économiser 120.000 €. Selon vous, est-ce une bonne idée ? C'est notre sondage de la semaine.

On a goûté pour vous le calendrier de l’avent de laGrange à Marnay…

Chaque année, laGrange à Marnay propose un calendrier de l’avent version gourmande avec ses produits et des découvertes. Élodie et Alexane, journalistes pour maCommune.info et amatrices de boissons chaudes, ont testé pour vous les thés, tisanes et rooibos de ce calendrier particulier…

Bourgogne Franche-Comté : La retraite progressive ou comment se préparer au départ à la retraite

PUBLI-INFO • Le départ en retraite effraye, c’est un fait. Les futurs retraités redoutent de se retrouver sans activités pour occuper leurs journées. Ainsi, la retraite progressive permet, à partir de 60 ans, de recevoir une part de sa re­traite tout en réduisant son temps de travail. À travers, le témoignage de Pierre-Jean, salarié de 62 ans, décou­vrez ce qu’est concrètement la retraite progressive et les motivations qui l’ont poussé à en faire la demande.

Connaissez-vous le Livret Engagé Sociétaire du Crédit Agricole Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • Le Crédit Agricole s’engage ! Il offre la possibilité à ses clients sociétaires de devenir acteurs des grandes transitions climatiques, agricoles et sociétales à chaque instant et quels que soient leurs moyens, grâce au Livret Engagé Sociétaire.

Plusieurs quartiers de Besançon seront plongés dans le noir à partir du 30 novembre

Dans le but de faire face à l’envolée des prix de l’énergie et à la gravité de la crise énergétique, la Ville de Besançon a lancé un "Plan de sobriété énergétique" qui impose des actions immédiates et d'ampleur inédite. À partir du 30 novembre 2022, l’éclairage public sera éteint dans plusieurs quartiers bisontins…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.58
nuageux
le 01/12 à 15h00
Vent
3.62 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
79 %