Alerte Témoin

Il recouvre la vue après s'être frotté les yeux avec l'eau de la Chapelle de Remonot

Publié le 06/03/2013 - 18:22
Mis à jour le 07/03/2013 - 22:30

Dans le secteur de Gilley et de Morteau dans le Haut-Doubs, Jean Cairey Remonay, 79 ans, fait beaucoup parler de lui depuis que la presse a dévoilé son étrange histoire avec l'eau "miraculeuse" dans la grotte de Remonot dédiée à la Vierge. 

800pxGrottechapelle_de_Remonot__intrieur.jpg
grotte de la chapelle de Remonot dans le haut Doubs ©Ludovic Péron

Miracle ?

PUBLICITÉ

Ancien chimiste au sein de l'usine familiale Fabi à Morteau, Jean Cairey-Remonnay souffre de graves troubles de la vue depuis l'enfance après un accident avec une mine d'après-guerre. Jean avait perdu un oeil et était très limité de l'autre. En novembre dernier un "trou rétinien" le rend presque aveugle. Il consulte un spécialiste à Paris qui devait l'opérer. Pour se rassurer avant l'intervention, il rend visite le 19 janvier 2013 à la communauté religieuse des "Filles de l'Espérance" puis entre dans la chapelle de la Grotte de Remonot dans laquelle sa grand-mère l'emmenait souvent petit. L'eau aurait en effet la réputation de guérir les maladies oculaires depuis le VIIe siècle. 

Il se frotte les yeux avec l'eau de la source de la grotte. Rien ne se passe immédiatement, mais trois heures plus tard, lorsqu'il rentre chez lui, la vue lui revient progressivement. "Je pouvais relire les petites lignes, les bandeaux au bas de l'écran de la télévision (...) moi qui venais de me résigner aux romans audio. Depuis, je vois assez pour lire le journal ou même les petites lettres sur les boites de médicaments» explique-t-il au Figaro qui s'est inspiré de l'histoire dans les colonnes de l'Est Républicain. 

La consultation chez le spécialiste confirme la guérison. Le trou rétinien s'est rebouché, définitivement semble-t-il. L'oeil quasi aveugle est revenu à 7/10e contre 3/10e auparavant. L'opération est donc annulée. 

Du côté de l'église,même si l'archevêque Mgr Lacrampe se réjouit pour cette vue "retrouvée", on se veut très prudent. La reconnaissance d'un miracle nécessite de longues années d'enquête avec une commission scientifique. 

Pour le Pr Gilles Renard, directeur scientifique à la Société française d'ophtalmologie, il se peut, que le vitré responsable du "trou rétinien" se décolle spontanément, ce qui est rare, mais pas exceptionnel. 

Jean Cairey Remonay ne demande pas à être considéré comme un miraculé, il a recouvré la vue et c'est bien pour lui l'essentiel... 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Septième « urbi et orbi » de Noël pour le pape François

Le pape François doit adresser son traditionnel message "urbi et orbi" à la ville de Rome et au monde, en latin,  à l'occasion de son septième Noël dans ses fonctions, mercredi au Vatican, pour un vaste tour d'horizon des zones de conflits. Mardi soir, lors de sa traditionnelle homélie de la messe de Minuit, l'Argentin avait mis l'accent sur l'amour "inconditionnel" et "gratuit" face à la logique marchande  

Voile refusée dans une maison de retraite : la paroisse a trouvé un appartement à la religieuse

Le père Florent Belin, curé de la paroisse Notre-Dame de la Motte de Vesoul, tient à s'exprimer dans un communiqué après l'ampleur prise dans les médias après son édito sur la laïcité dans un bulletin paroissial. Le prêtre s'interrogeait que la notion de laïcité après avoir eu connaissance de l'histoire d'une religieuse venue prendre sa retraite à Vesoul et qui souhaite continuer à porter le voile et l'habit.

Polémique sur le voile : l’assemblée régionale « profondément marquée » selon Marie-Guite Dufay

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, qui se réunissait ce vendredi 15 novembre 2019 en assemblée plénière un mois après la polémique déclenchée par un élu RN au sujet d'une femme voilée dans le public, reste "profondément marqué", a estimé sa présidente (PS) Marie-Guite Dufay.

Port du voile : le Sénat vote l’interdiction pour les parents accompagnant les sorties scolaires

La polémique née de l'intervention de Julien Odoul le 11 octobre 2019 à Dijon à l'encontre d'une mère voilée qui accompagnait une sortie scolaire continue de faire débat en France. Mardi 29 octobre 2019, le Sénat, à majorité de droite a adopté dans un contexte explosif, une proposition de loi LR visant à interdire le port de signes religieux aux parents accompagnant des sorties scolaires, jugée "contre-productive" par le ministre de l'éducation Jean-Michel Blanquer.  

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.43
couvert
le 22/02 à 21h00
Vent
2.93 m/s
Pression
1033 hPa
Humidité
65 %

Sondage