Immobilier, tickets resto, contrôle technique... tout ce qui change au 1er octobre 2022

Publié le 01/10/2022 - 09:14
Mis à jour le 04/10/2022 - 15:56

Tour d’horizon des changements qui subviendront dans le portefeuille et le quotidien des Français à partir de ce 1er octobre.

Immobilier : le taux d’usure va augmenter

Le taux maximum légal des crédits immobiliers, aussi appelé taux d’usure, va augmenter à partir du 1er octobre pour passer de 2,57% à 3,05% pour un prêt de 20 ans et plus, a annoncé mercredi la Banque de France. Pour les crédits immobiliers d’une durée inférieure à 20 ans, ce taux passera de 2,60% à 3,03%.

Destiné à protéger les particuliers de conditions d’emprunt abusives, ce taux plafonne l’ensemble des coûts d’un prêt immobilier : taux du crédit pratiqué par la banque, commission éventuelle des courtiers, assurance emprunteur.

Une augmentation suffisante, selon la Banque de France, pour “régler certaines situations plus difficiles d’accès au crédit”.

Le plafond des tickets restaurant revu à la hausse

En réponse à l’inflation, le plafond d’utilisation journalière des titres-restaurant va augmenter. A partir de ce samedi, les Français pourront payer jusqu’à 25 euros par jour avec leurs billets contre 19 euros actuellement. C’est l’une des mesures de la loi sur le pouvoir d’achat, votée par l’Assemblée nationale le 4 août. Celle-ci devait initialement entrer en vigueur le 1er septembre mais a été repoussée.

Campagne de rappel anti-Covid

La campagne de rappel anti-Covid avec les nouveaux vaccins adaptés à Omicron débutera le 3 octobre, une fois que la France aura reçu les premières doses, a annoncé le ministre de la Santé. "À partir du 3 octobre, nous aurons à disposition dans les pharmacies, sur les centres de vaccination, ce nouveau vaccin bivalent, c'est-à-dire ce vaccin qui vous vaccine sur la souche sauvage mais également contre Omicron", précise François Braun.

La campagne 2022-2023 de vaccination contre la grippe saisonnière débutera le 18 octobre 2022.

Flou autour du contrôle technique des deux-roues

Été 2021, un décret rendait obligatoire le contrôle technique à partir du 1er janvier 2023 pour les motos. Mais il était immédiatement suspendu par le gouvernement à la demande expresse d'Emmanuel Macron. Pourtant, le Conseil d'Etat imposait à l'exécutif d'appliquer le contrôle technique obligatoire dès le 1er octobre 2022. Le gouvernement a toutefois décidé de ne pas appliquer cette mesure au 1er octobre. Il n'est donc pas obligatoire.

Mise en place d’un passeport prévention

Le 1er octobre 2022, le passeport prévention sera mis en place. "Celui-ci contiendra les qualifications obtenues par le salarié dans le cadre de formations relatives à la santé et à la sécurité au travail. Il regroupera les attestations, certificats et diplômes obtenus par le salarié en matière de santé et sécurité au travail" explique le site du service public.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

On a goûté pour vous le calendrier de l’avent de laGrange à Marnay…

Chaque année, laGrange à Marnay propose un calendrier de l’avent version gourmande avec ses produits et des découvertes. Élodie et Alexane, journalistes pour maCommune.info et amatrices de boissons chaudes, ont testé pour vous les thés, tisanes et rooibos de ce calendrier particulier…

Bourgogne Franche-Comté : La retraite progressive ou comment se préparer au départ à la retraite

PUBLI-INFO • Le départ en retraite effraye, c’est un fait. Les futurs retraités redoutent de se retrouver sans activités pour occuper leurs journées. Ainsi, la retraite progressive permet, à partir de 60 ans, de recevoir une part de sa re­traite tout en réduisant son temps de travail. À travers, le témoignage de Pierre-Jean, salarié de 62 ans, décou­vrez ce qu’est concrètement la retraite progressive et les motivations qui l’ont poussé à en faire la demande.

Connaissez-vous le Livret Engagé Sociétaire du Crédit Agricole Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • Le Crédit Agricole s’engage ! Il offre la possibilité à ses clients sociétaires de devenir acteurs des grandes transitions climatiques, agricoles et sociétales à chaque instant et quels que soient leurs moyens, grâce au Livret Engagé Sociétaire.

Plusieurs quartiers de Besançon seront plongés dans le noir à partir du 30 novembre

Dans le but de faire face à l’envolée des prix de l’énergie et à la gravité de la crise énergétique, la Ville de Besançon a lancé un "Plan de sobriété énergétique" qui impose des actions immédiates et d'ampleur inédite. À partir du 30 novembre 2022, l’éclairage public sera éteint dans plusieurs quartiers bisontins…

L’État propose une aide jusqu’à 1.500€ pour remplacer une chaudière à fioul

INFO PRATIQUE • Une aide supplémentaire pouvant atteindre 1.500€ est accordée aux ménages qui remplacent leur chaudière au fioul par un système de chauffage plus respectueux de l’environnement (pompe à chaleur, système à énergie solaire, chaudière biomasse...). Instaurée par un arrêté publié au Journal officiel du 28 octobre 2022, cette prime supplémentaire, appelée "Coup de boost fiou", est temporaire.

Flambée des coûts de production : la CMA souhaite accompagner les entreprises et les artisans

La forte hausse des matières premières, des fournitures, de la masse salariale et de l’énergie affecte de nombreuses trésoreries. Afin d’apporter de l’aide, la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) de la région Bourgogne-Franche-Comté se dit mobilisée pour accompagner les artisans et entreprises en difficultés.

Départ de Vallourec de la Côte-d’Or : Marie-Guite Dufay déplore " un gâchis humain et industriel "

La direction de l’entreprise Vallourec Umbilicals a annoncé, ce jeudi 23 novembre 2022, la fermeture du site de Venarey-les-Laumes, en Côte-d’Or. Plus de cinquante emplois sont ainsi menacés. La présidente de Région Marie-Guite Dufay déplore "un gâchis humain et industriel".

Sochaux : l’usine Stellantis confrontée à " d’importants problèmes logistiques "

L'usine Stellantis de Sochaux, confrontée à d'importants problèmes logistiques dans l'expédition de ses véhicules, est contrainte de stocker une partie de ses voitures sur l'aérodrome désaffecté de Lure-Malbouhans, en Haute-Saône, à une quarantaine de km du site industriel, a appris l’AFP auprès de la direction.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.97
légère pluie
le 29/11 à 3h00
Vent
0.81 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
97 %