Alerte Témoin

Inondations à Besançon : un dossier de demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle va être déposé

Publié le 29/01/2018 - 17:36
Mis à jour le 30/01/2018 - 08:01

Après les crues qui ont sévi un peu partout en Franche-Comté la semaine dernière, Jean-Louis Fousseret, le maire de la ville de Besançon, a décidé de déposer un dossier de demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle, a indiqué le cabinet ce lundi 29 janvier 2018. Les habitants impactés sont appelés à joindre la mairie.

img_9961.jpg
Voiture submergée sur le parking Chamars mercredi 24 janvier 2018. Alerte témoin ©A.A

Au nom de la Ville de Besançon une demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle auprès de la Préfecture du Doubs va être déposée.

Afin de constituer le dossier, les particuliers et professionnels ayant subi des dommages suite aux inondations sur le territoire de la commune de Besançon, sont invités à transmettre le plus rapidement possible un courrier à la Ville de Besançon, précisant :

  • les coordonnées du demandeur sinistré,
  • la date, le lieu et la nature du sinistre,
  • une description sommaire des dégâts,
  • la hauteur d’eau dans les habitations ou locaux,

Joignant si possible des photos, à l’adresse suivante : Mairie de Besançon / Bureau des Assurances, 2 rue Mégevand 25000 BESANCON ou par courrier électronique à l’adresseassurances@grandbesancon.fr .

 

Info +

  • Les personnes sinistrées doivent en parallèle déclarer le sinistre auprès de leur compagnie d’assurance dans les 5 jours suivant l’événement.
  • Le dossier ainsi constitué sera envoyé par la mairie à la préfecture, qui transmettra le dossier au ministère de l’Intérieur.
  • Si la commission interministérielle donne un avis favorable à la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle, un arrêté interministériel sera publié au Journal Officiel et déterminera les communes et les périodes concernées.
  • Dès la publication de l’arrêté, il appartiendra alors aux habitants de saisir sous 10 jours leur assureur pour engager une procédure d’indemnisation éventuelle.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.93
    légère pluie
    le 11/08 à 6h00
    Vent
    0.88 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    72 %

    Sondage