Interpellé, un lycéen nie toute implications dans les appels d'alerte à la bombe

Publié le 09/02/2016 - 21:55
Mis à jour le 09/02/2016 - 21:55

Un lycéen de 18 ans féru d’informatique et interpellé lundi près de Dijon, s’est désolidarisé devant les enquêteurs des appels anonymes menaçants à des lycées parisiens et nie jusqu’à présent son implication, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Sa garde à vue peut se poursuivre jusqu’à mercredi matin. Il pourrait alors être présenté à un juge d’instruction ou être relâché sans poursuites.

 ©
©

Selon une source proche de l'enquête, les investigations techniques menées par l'Office central de lutte contre la cybercriminalité (OCLCTIC) de la PJ, sont partis d'un tweet revendiquant ces appels, envoyés par un expéditeur, nommé "Evacuation Squad", pseudo qui cacherait en fait un groupe de "hackers".

Ce tweet a permis de remonter à l'adresse IP (numéro d'identification de la connexion internet, ndlr) de ce jeune homme, selon des sources proches de l'enquête. Très doué en informatique, se présentant comme un sympathisant d'Anonymous, celui-ci aurait créé un serveur permettant d'anonymiser les envois et de brouiller les pistes, susceptible d'être utilisé par des hackers.

"Le suspect dit ne pas comprendre pourquoi il est en garde à vue et nie toute implication"

Mais il "ne cautionne pas les alertes à la bombe", infondées, qui se sont multipliées contre des lycées parisiens, selon une des sources. "Le suspect dit ne pas comprendre pourquoi il est en garde à vue et nie toute implication. Il refuse de collaborer avec les services techniques de police concernant l'exploitation de son matériel informatique", a expliqué une source policière. 

Selon une autre source proche du dossier, il aurait été prévenu, par un moyen qu'il n'avait pas divulgué en début de soirée, que son serveur avait pu être utilisé pour revendiquer ces appels.

"Tout ce qu'ils ont sur mon fils, c'est son adresse IP donc c'est un lien très ténu et ça ne veut pas dire grand-chose", a déclaré le père du jeune homme, interrogé à Dijon. Selon lui, cet élève de Terminale est en relation avec "des centaines" de personnes dans le monde et n'est "pas du genre à s'attaquer à des lycées avec des alertes à la bombe".

"un virtuose de l'informatique"

"Ce n'est pas un hacker, un hacker vient pour casser ou pirater, lui c'est un joueur expérimental qui entre dans un système, met un drapeau pour montrer qu'il était là comme un astronaute met un drapeau sur la Lune et il s'en va", a expliqué son père. Il a décrit son fils comme "un virtuose de l'informatique".

Les appels contre des établissements scolaires se sont multipliés ces dernières semaines dans un contexte de menace terroriste très élevée, après les attentats du 13 novembre. Lundi 1er février et pour la troisième fois en quelques jours, des lycées et collèges français avaient reçu des menaces anonymes par téléphone, entraînant la mise à l'abri des élèves, voire leur évacuation. D'autres établissements en province avaient également reçu des messages menaçants. A chaque fois, la police n'avait rien trouvé et les lycées avaient repris leur fonctionnement habituel. 

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Jeunesse

La Caravane des pieds d’immeuble s'installe au parc urbain de Planoise ce samedi

La Caravane des pieds d’immeuble revient jusqu'au 24 août 2024, de 16h à 21h dans plusieurs quartiers de la ville. Cette année, l'événement mettra en avant la parentalité tout en intégrant les Jeux olympiques dans ses activités. Ce samedi, le rendez-vous est donné au parc urbain (8 rue Albrecht Durer) à Besançon.

Une Bisontine intègre l’équipe de France junior de roller derby

Betty Garcia-Mouls une lycéenne bisontine de 16 ans pratique le roller derby depuis cinq ans avec son équipe, les Voodoo-Vixens à Besançon. Après plusieurs étapes de sélection, elle a rejoint en avril 2024 l’équipe de France Junior de roller derby. Un nouveau défi à relever pour cette jeune sportive !

“L’aventure vers les trésors”, le travail d’écoliers en exposition à la bibliothèque

C’est dans le cadre des parcours culturels que propose la Ville de Besançon que les élèves de CE2 et CM1 de plusieurs écoles bisontines, accompagnés de leurs parents, se rendront à la bibliothèque d’étude et de conservation, le samedi 8 juin 2024. Là-bas, ils récupèreront le fruit de leur travail avec une artiste plasticienne.

100 collégiens réunis pour un rallye citoyen au quartier militaire de Besançon

Jeudi 30 mai 2024, le quartier Ruty de Besançon accueillait des élèves de 3ème des collèges Victor Hugo et Proudhon ainsi que du collège Pompidou de Pouilley-lès-Vignes. Ce rallye citoyen, organisé par la Délégation départementale du Doubs, était l’occasion pour les jeunes de découvrir les forces armées du pays, mais pas que...

Bourgogne Franche-Comté : les inscriptions aux transports scolaires ouvrent bientôt

La Région Bourgogne-Franche-Comté, en charge des transports scolaires sur les territoires de la Côte-d’Or, du Doubs, du Jura, de la Nièvre, de la Haute-Saône, de la Saône-et-Loire et de l’Yonne, informe que les inscriptions aux transports scolaires pour l’année scolaire 2024-2025 débuteront le 10 juin 2024.

Les jeunes nageurs de l’Alliance natation Besançon à la recherche de financements pour se rendre aux JO

Depuis deux ans, les jeunes nageurs bisontins se mobilisent en vue de réaliser leur rêve : rencontrer des champions olympiques aux Jeux de Paris 2024. En plus de leurs diverses actions, ils ont ouvert une cagnotte afin de terminer le financement de ce voyage de quatre jours à Paris à l’occasion des JO.

Sept danseuses classiques bisontines sélectionnées pour représenter la France

Après avoir franchi les épreuves régionales en mars 2024 à Besançon, plusieurs danseuses, élèves à la Galerie de la Danse, participaient, les 11 et 12 mai dernier, à Lyon, au concours national. Sept d'entre elles ont été sélectionnées pour représenter la France au concours européen et deux danseuses ont obtenu un prix.

10.000 élèves à la découverte des parcs éoliens en Bourgogne-Franche-Comté

Le 21 mai et jusqu’au 5 juin 2024, l’association France Renouvelables lance son évènement "Génération Transition". Pour la deuxième année consécutive, quelque 10.000 élèves, collégiens et lycéens de France pourront découvrir les coulisses de l’énergie éolienne notamment en Bourgogne – Franche-Comté.

Le musée des Maisons Comtoises fait le plein de nouveautés pour ses 40 ans !

PUBLI-INFO • Une nouvelle saison s’ouvre à partir de lundi 1er avril 2024 au musée-parc des Maisons comtoises à Nancray. Et cette année est particulière puisqu’elle marque le 40e anniversaire du musée. L’occasion de proposer une programmation très riche et de nombreuses nouveautés à découvrir jusqu’à la fin de l’année…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.19
partiellement nuageux
le 19/07 à 00h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
98 %