Jean-Louis Fousseret démissionne du PS "dans un soucis de transparence"

Publié le 19/06/2017 - 15:27
Mis à jour le 17/04/2019 - 15:22

Ce lundi 19 juin 2017,  le maire de Besançon a annoncé son retrait du Parti socialiste. Il nous explique son choix ...

 ©
©

"J'ai été un des permiers à suivre le mouvement en avril 2016, aujourd'hui j'annonce mon retrait du PS dans un soucis de transparence et de cohérence. Ceci est fait pour aller vers de nouvelles relations politiques début juillet avec la République En Marche. Le niveau élevé d'abstention a marqué un fossé et Emmanuel Macron répond parfaitement à ce que les Français attendent" explique le maire de Besançon.

"Rien ne change au niveau municipal"

"Je tiens à dire que rien ne change au niveau municipal, je continue le programme de mars 2014. Je reste un homme de gauche. Je ne remets pas en cause les valeurs pour lesquelles j'ai milité" conclut Jean-Louis Fousseret.

Nicolas Bodin, premier sécrétaire PS du Doubs précise dans un communiqué : 

"J’ai bien pris acte de la démission du PS du maire de Besançon Jean-Louis Fousseret. Par ailleurs, plusieurs autres élus municipaux socialistes bisontins, m’ont également fait part de la même intention : Pascal Curie, Béatrice Falcinella, Myriam Lemercier, Danièle Poissenot, Dominique Schauss. Depuis l’annonce de la transformation du mouvement En Marche en parti politique, il apparaissait inéluctable que ces élus dussent effectuer un choix entre le Parti Socialiste et En Marche.

Jean-Louis Fousseret a très clairement confirmé –comme il l’a toujours dit- que son action municipale continuerait à s’appuyer sur le programme municipal sur lequel il avait été élu avec son équipe plurielle (socialistes, verts, communistes, société civile) en 2014. Cette décision permet de clarifier les choses sans que cela ne remette en cause le contenu de l’action municipale bisontine au service de nos concitoyen-nes".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Législatives : Jadot au soutien du boulanger Stéphane Ravacley, candidat "atypique"

Le candidat EELV à l'élection présidentielle, Yannick, Jadot, s'est rendu à Besançon ce mercredi 25 mai 2022 pour soutenir le boulanger bisontin Stéphane Ravacley, le candidat écologiste de la Nupes (nouvelle union populaire écologique et sociale) sur la 2e circonscription du Doubs.

Ndiaye à l’Education : J-P Chevènement met en garde contre « l’enterrement » du bilan Blanquer

Jean-Pierre Chevènement, 83 ans, ancien ministre de l'Education nationale et soutien d'Emmanuel Macron à la présidentielle, a mis en garde lundi contre "l'enterrement de la politique mise en oeuvre par Jean-Michel Blanquer depuis cinq ans" après la nomination de Pap Ndiaye à la tête du ministère de la rue de Grenelle.

Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.63
nuageux
le 26/05 à 12h00
Vent
2.81 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
36 %

Sondage