Alerte Témoin

Jobs d'été et Covid-19 : où en est-on en Franche-Comté ?

Publié le 16/07/2020 - 08:30
Mis à jour le 16/07/2020 - 10:32

La crise sanitaire a fortement impacté l'économie et de ce fait les jobs d'été. Quelles sont les principales difficultés ? Quels sont les secteurs qui recrutent ? Sébastien Maillard, directeur du CRIJ Bourgogne Franche-Comté effectue un premier bilan ce mois de juillet 2020.

C'est un constat, les jobs d'été sont moins nombreux cette année suite au coronavirus. Paradoxalement, ce mois de juillet "plus d'offres sont à pourvoir que l'année dernière à la même époque", souligne le directeur du CRIJ Bourgogne Franche-Comté. Certains secteurs d'activité cherchent encore de jeunes travailleurs comme dans le tourisme, le service à la personne et l'animation : "Dans ces secteurs, on recrute plus tard, car il y avait moins de visibilité il y a quelques mois. L'offre évolue en même temps que la propagation du virus. C'est lié", indique Sébastien Maillard.

Quels sont les secteurs les plus accessibles pour les mineurs ?

Préférez les rencontres directes avec les recruteurs et faites-vous aider par les professionnels du réseau jeunesse pour vos lettres de motivation et CV : www.jeunes-Bourgogne Franche-Comte.fr

Les secteurs qui recrutent le plus de jeunes sont :

  • Le baby-sitting (garde d'enfants ponctuelles, régulières)
  • Les travaux saisonniers agricoles (conditionnement, maraîchage : ramassage, cueillette de fruits, de légumes)
  • La vente (boulangerie, marchés, plage)
  • Le service à la personne (course, garde d'animaux, ménage, jardinage, assistance informatique)
  • L'animation (encadrement d'enfants ou d'ados en accueil de loisirs)
  • La restauration (restauration rapide, extras, plongeurs)

Pour celles et ceux qui ne travailleront pas cet été, le CRIJ donne quelques pistes pour occuper l'été :

  • En devenant sapeurs-pompiers volontaires : www.pompiers.fr
  • En faisant du bénévolat : coopératives jeunesse et service : www.cooperer.coop/les-cooperatives-jeunesse-de-services/

Quelques questions récurrentes sur les droits des jeunes

À quel âge peut-on travailler ?

Il est possible de travailler dès 16 ans. Il peut parfois même être autorisé à partir de 14 ans, mais des règles particulières doivent être respectées. Dans les faits, les employeurs favorisent l'emploi des jeunes à partir de la majorité.

Pour les jeunes de moins de 26 ans (au 1er janvier de l'année d'imposition), vous êtes exonérés d'impôts sur les salaires perçus pendant vos études ou vos congés scolaires ou universitaires, dans la limite de trois mois de SMIC pour une année ( que vous soyez rattaché ou non au foyer fiscal de vos parents).

À quel salaire peut-on prétendre ?

Versé chaque mois, le salaire doit s'accompagner d'un bulletin de paie sur lequel doit figurer :  le poste occupé la période de paie le nombre d'heures effectuées l'intitulé de la convention collective le salaire brut le montant des cotisations sociales patronales et salariales montant net à payer

Le salaire minimum est au mois égal au SMIC (sauf convention collective plus favorable).  Concernant les mineurs, le montant minimal pour moins de six mois d'activité professionnelle est de :

  • Moins de 17 ans : 80 % du SMIC
  • De 17 à 18 ans : 90 % du SMIC

Le SMIC au 1er janvier 2020 est de 10,15 € brut de l'heure soit 1.539 € par mois sur la base de 35h hebdomadaires.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Relocalisation du Meltblown pour la fabrication de masques en France :  une entreprise de Montbéliard se distingue…

Créée en juin 2020 à Montbéliard, la société Meltblo France a été retenue par l'État pour produire du meltblown, une matière filtrante utilisée pour la fabrication de masques chirurgicaux et de masques FFP2 et FFP3. Le projet d'investissement de Meltblo France s'élève à 4,5 M€. La Région Bourgogne Franche-Comté a décidé de soutenir la société à hauteur de 1,1 M€. La future ligne de production de meltblown devrait être opérationnelle au printemps 2021.

Le marché automobile français continue de se redresser en juillet, aidé par les mesures de soutien

Les immatriculations de voitures particulières neuves en France ont progressé de près de 4% en juillet, a annoncé samedi le comité des constructeurs CCFA, se félicitant que les mesures de soutien déployées par le gouvernement en faveur du secteur "aient bien fonctionné". Si le groupe  Renault affiche de très bon chiffres (+33%), PSA est en recul de 5 %.

Comme un nouveau souffle chez le concessionnaire Savy à Besançon

PUBLI-INFO • Depuis le 1er juillet 2020, Jérôme Pruvot et Régis Guillon sont arrivés chez le concessionnaire Savy à Besançon. Respectivement directeur général et responsable commercial de Savy Franche-Comté, ces deux passionnés d'automobile qui en ont fait leur métier ont pour objectif de donner un nouveau souffle à la concession. L'occasion d'aborder les nouveautés BMW, Mini et BMW Motorrad.

Vrabiloc, une épicerie ambulante de produits en vrac, bio et locaux sillone le Grand Besançon…

Après avoir travaillé dans la restauration, Alexandra, 38 ans, a décidé de se mettre à son compte en septembre 2019 en ouvrant une épicerie itinérante dans le Grand Besançon : Vrabiloc. Son concept : proposer des produits locaux et artisanaux, frais ou sec et sans déchet. Le truc en + de son épicerie : elle est 100% autonome grâce à des panneaux solaires. Interview.

L’allocation de rentrée scolaire, majorée de 100€, sera versée le 18 août

Majorée "exceptionnellement" de 100 euros cette année, en raison "des conséquences sociales de la crise épidémique", elle sera versée le 18 août en Métropole, indique le ministère de la Santé et des Solidarités mercredi 29 juillet. Plus de trois millions de familles aux revenus modestes devraient en bénéficier cette année.

Bourgogne Franche-Comté : le taux de chômage bondit au 2e trimestre

Au deuxième trimestre 2020, en Bourgogne-Franche-Comté, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 151 610. Ce nombre augmente de 27,9 % sur le trimestre (soit +33 070 personnes) et de 22,6 % sur un an. En France métropolitaine, ce nombre augmente de 24,5 % ce trimestre (+22,7 % sur un an). Découvrez les chiffres département par département en Bourgogne Franche-Comté.

Besançon : le festival du BBRBU, prévu début septembre 2020, est reporté

L'association des Bars Boîtes et Restos de Besac Unis (BBRBU) prévoyait la création d'un festival en plein centre-ville de Besançon les 4, 5 et 6 septembre prochains pour permettre à l’ensemble des établissements adhérents de "générer d’urgence la trésorerie". Malheureusement, La Rêv'olution du BBRBU est reportée ultérieurement suite à une décision prise en préfecture le 21 juillet.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     11.01
    nuageux
    le 04/08 à 6h00
    Vent
    1.02 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    97 %

    Sondage