Journée internationale d'action pour la santé des femmes : quels services existent-ils au CHU de Besançon ?

Publié le 26/05/2024 - 18:02
Mis à jour le 24/05/2024 - 15:40

Cinq mois avant l’ouverture de son hôpital de jour santé de la femme, le CHU de Besançon veut démontrer à nouveau son engagement en la matière. Célébrée depuis 1987, la journée internationale d'action pour la santé des femmes le 28 mai 2024 donne l’occasion d’un tour d’horizon des outils et dispositifs qui existent pour les accompagner, quel que soit leur parcours de vie, à Besançon.

Le CHU de Besançon © Alexane Alfaro
Le CHU de Besançon © Alexane Alfaro

Un nouvel hôpital de jour santé de la femme à l'automne

En octobre 2024 ouvrira l’hôpital de jour santé de la femme du CHU de Besançon. Situé au sein du service gynécologie, il proposera sept parcours de soins conçus en fonction des pathologies des patientes : endométriose, chirurgie du sein, chirurgie du pelvis, trouble de la statique pelvienne, santé sexuelle, endocrino-gynécologie et un parcours d’assistance médicale à la procréation.

L’objectif est d’optimiser la prise en charge globale des patientes en gynécologie en utilisant deux approches :  l’éducation thérapeutique et la Réhabilitation améliorée après chirurgie (RAAC). Ce dispositif contribue notamment à rendre les patientes actrices, à identifier leurs ressources et leurs besoins, et à les orienter selon ceux-ci. Ce concept, conforme aux 4 thèmes prioritaires de la Stratégie Nationale de Santé, permettra de personnaliser les parcours, d’améliorer la convalescence des patientes et de réduire les séquelles de la maladie et/ou de la chirurgie. Les associations de patientes spécifiques aux pathologies gynécologiques sont intégrées à cet HDJ.

Maison des femmes pour l’égalité

À l’occasion de cette journée, le CHU accueillera l’association de préfiguration de la Maison des femmes pour l’égalité, un lieu d’accueil unique pour toutes les femmes et leurs enfants dont l’ouverture est prévue pour le 2e semestre 2025. Cette structure est portée par le CIDFF (Centre d’information sur les droits des femmes et des familles) du Doubs et Solidarité femmes Besançon.

La Maison des femmes pour l’égalité sera :

  • un lieu d’accueil unique, pluridisciplinaire et inclusif pour toutes les femmes et leurs enfants, en demande d’information, de prévention, d’orientation et d’accompagnement, quelles que soient leurs difficultés ;
  • un lieu vivant et participatif, qui permettra la construction d’un réseau partenarial départemental au profit de l’égalité et de la lutte contre les violences faites aux femmes et aux minorités de genre. Elle accueillera d’autres associations partenaires pour des permanences régulières sur les sujets de la santé, de la justice, de l’emploi, des droits sociaux, etc. ;
  • un lieu ressource de prévention et d’information pour tous les acteurs associatifs et institutionnels.

Ce 28 mai, les membres présents sensibiliseront les visiteurs sur les violences sexistes et sexuelles. 

Prévention santé des femmes

Associations et professionnels de santé seront présents pour aborder la santé des femmes suivant un large spectre. Il sera ainsi question de contraception, de dépistages (cancer du col, cancer du sein), de suivi gynécologique, de vie sexuelle et affective, de l’intérêt de l’activité physique pour rester en bonne santé, etc. Cet après-midi de sensibilisation sera également l’occasion d’informer sur les maladies cardio-vasculaires dont sont aussi victimes les femmes.

Les maladies cardiovasculaires sont aujourd’hui la 1re cause de mortalité chez les femmes dans le monde (6 fois plus que le cancer du sein) et les accidents vasculaires cérébraux la 2e cause de mortalité chez la femme en France, rappelle le CHU de Besançon.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Un collectif régional de médecins volontaires pour réduire le temps d’attente d’un certificat de décès

Le collectif porté par l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecin Libéral en Bourgogne-Franche-Comté est opérationnel depuis le début de l’année 2024. Il permet une voie de recours en cas d’absence de solution pour établir un certificat de décès. 

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.3
légère pluie
le 20/06 à 18h00
Vent
3.03 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
87 %