Alerte Témoin

Jura : l'ancien PDG de Smoby jugé ce lundi

Publié le 30/09/2019 - 14:30
Mis à jour le 30/09/2019 - 14:42

Jean-Christophe Breuil, l’ancien PDG de Smoby, entreprise jurassienne de jouets, est jugé dès ce lundi 30 septembre 2019 pour environ 10 millions d’euros de détournement de fonds et de blanchiment d’argent.

Le siège social historique de Smoby dans le Jura ©CC 4.0 Sebleouf
hdr

L’ancien PDG de Smoby, groupe de jouets dont le centre historique est à Lavans-les-Saint-Claude (Jura), est apparu ce lundi à la barre du tribunal de Nancy.

Rappel des faits

Rappelons-nous. Jean-Christophe Breuil prend la tête du groupe en 1995.

Dès lors, Smoby rachète de grandes marques de jouets – Majortette, Solido, Berchet - et se retrouve fortement endetté. Le groupe est mis en redressement en 2007. L’année d’après, c’est la liquidation judiciaire et de nombreux licenciements (800 en France) jusqu'au rachat de Smoby par un groupe allemand.

Mais la justice s'est aussi emparée de l’affaire, dès 2006. M. Breuil aurait des sociétés écrans où il détournerait et blanchirait de l’argent – plusieurs dizaines de millions d’euros. Il est mis en examen en 2008. Le procès a lieu onze ans plus tard, en 2019.

Il devrait durer deux semaines, à partir de ce lundi 30 septembre. L’occasion de tirer un trait sur une affaire qui agite le département du Jura depuis de longues années.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Fusillades à Planoise : arrestation dans  le Jura

Un suspect a été mis en examen notamment pour "tentative d'assassinat" et incarcéré dans l'enquête sur les fusillades et règlements de comptes liés au trafic de stupéfiants dans le quartier sensible de Planoise, à Besançon, a-t-on appris auprès du parquet.

Médecin urgentiste du Jura mort du Covid-19 : son épouse a porté plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France. Son épouse, Claire Loupiac avait annoncé début mai vouloir porter l'affaire devant la justice. Une plainte a été déposée ce mardi 4 août 2020. 

« Castaner assassin ! » : peine confirmée en appel pour Frédéric Vuillaume et son ex-compagne

Le leader du mouvement des Gilets jaunes à Besançon et son ex-compagne, ont été condamné en appel à la même peine "1.500 euros d'amende avec sursis" pour avoir outragé Christophe Castaner lors de sa venue à Besançon le 13 mars 2019.  Frédéric Vuillaume (FO) devrait se pourvoir en cassation.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.84
    légère pluie
    le 14/08 à 21h00
    Vent
    1.04 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    85 %

    Sondage