La bactérie tueuse a-t-elle frappé dans les Vosges ?

Publié le 02/06/2011 - 17:21
Mis à jour le 02/06/2011 - 17:21

Les premiers résultats de l'autopsie de l'homme mort subitement lundi à Saint-Dié, peu après avoir mangé un sandwich, n'ont pas permis d'établir les raisons du décès ni de confirmer l'éventuelle présence de la bactérie qui a déjà tué 18 personnes en Europe.

PUBLICITÉ

La victime, commercial de profession, avait consommé lundi midi un sandwich contenant de la salade et des tomates dans une brasserie avant d’être violemment pris de maux de ventre, nausées et vomissements. L’homme, âgé de 47 ans, était décédé à trois heures plus tard à son domicile de Rambervillers.

La souche de la bactérie est « très rare » et n’avait jamais provoqué d’épidémie jusqu’à présent, a indiqué ce jeudi l’Organisation mondiale de la santé. Jusqu’à présent, la bactérie résiste aux scientifiques.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Color Life, ce dimanche à Besançon

La Color Life, ce dimanche à Besançon

Organisée conjointement depuis 2014 par les étudiants de l’école de commerce Imea et le Comité du Doubs de la ligue contre le cancer, la Color life revient pour une sixième édition le dimanche 26 mai 2019 dès 13 h au parc de la Gare d’eau de Besançon.  

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

Mise à jour à 21h •  30 mois d'enquête, 1.300 procès verbaux, 60 cas suspects. Le procureur de Besançon a tenu une conférence de  presse à l'issue des 48h de garde à vue du Dr Péchier. L'anesthésiste de Besançon doit être mis en examen pour "empoisonnement sur personne vulnérable" dans 17 nouveaux cas dont sept mortels sur des patients de 4 à 80 ans. Le parquet a requis un placement en détention provisoire. 

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

La garde à vue de l'anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, mis en examen en 2017 pour sept empoisonnements et interrogé sur une cinquantaine d'autres incidents médicaux suspects, a été prolongée mercredi pour 24 heures supplémentaires, a annoncé le parquet de Besançon. Randall Schwerdorffer, un des avocats du médecin a déclaré que son client restait sur la même ligne de défense et nie toute implication "de près ou de loin" dans un empoisonnement.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.09
légère pluie
le 27/05 à 9h00
Vent
2.15 m/s
Pression
1012.93 hPa
Humidité
78 %

Sondage