La boîte en bois du mont d’or bientôt interdite ?

Publié le 14/11/2023 - 15:18
Mis à jour le 14/11/2023 - 15:18

Actuellement débattue au parlement européen, une proposition de loi sur le recyclage pourrait entraîner la fin des emballages en bois de certains fromages comme le Mont d’or ou le camembert, remplacés par du plastique recyclé. Une proposition qui a fait bondir plusieurs élus à l’image du député européen Christophe Grudler, ancien conseiller départemental du Territoire de Belfort.

Publié en novembre 2022 par la Commission européenne, ce nouveau règlement sur les emballages et déchets d'emballage (PPWR) vise à rendre tous les emballages recyclables d’ici 2030. Si le projet permet de limiter les déchets et la pollution, il risque également d’entraîner un dommage collatéral "non anticipé" comme le souligne Christophe Grudler, celui de l’interdiction des boîtes en bois de fromages comme le mont d'or en Franche-Comté, mais aussi le camembert en Normandie. De quoi menacer "des produits phares de la gastronomie française" affirme le député européen.

À une semaine du vote crucial de ce projet de loi au Parlement européen, le député MoDem, Renew Europe s'active donc avec ses collègues de la délégation française pour "éviter l'interdiction des emballages en bois, emblématiques de nombreux fromages comme le mont d’or".

Un coût de recyclage trop élevé

Car si aucune dérogation n’est mise en place, c’est bien l’interdiction des boîtes en bois des célèbres fromages qui se profile à l’horizon… En effet, ces emballages ne sont pas recyclables et représentent "seulement 0,001 % de l'ensemble des emballages" affirme le député. Les coûts pour recycler ce type d'emballage seraient donc "trop élevés pour que ce soit économiquement viable, comme l'imposerait ce nouveau règlement". 

Avec l'aide de ses collègues de la délégation française l’Europe Ensemble, Christophe Grudler se mobilise donc pour intégrer "une exemption au texte lors du vote en session plénière, mercredi 22 novembre à Strasbourg".

"Un emballage en bois qui fait l'identité de notre fromage"

"Nous ne pouvons pas laisser disparaitre cet emballage en bois qui fait l'identité de nos fromages. C’est aussi un savoir-faire multiséculaire de nos artisans sangliers comtois (fabricants de sangles pour faire les boîtes) et donc aussi un élément de notre patrimoine artisanal. Notre mobilisation est totale pour protéger notre terroir", explique le député européen Christophe Grudler. Des amendements de son groupe politique seront donc déposés en ce sens.

Un sujet dont le député pourra débattre avec Emmanuel Macron les 15 et 16 novembre prochains lors de leur visite commune en Suisse où l'on y commercialise également le vacherin, célèbre fromage vendu... dans une boîte en bois.

2 Commentaires

La proposition de loi ne concernerait pas les produits en AOP ou IGP donc le Mont d'Or n'est pas concerné (ni le camembert). Les sangliers peuvent de nouveau respirer ...
Publié le 15 novembre 2023 à 13h27 par Arnaud Danassié • Membre
l'enfer écologiste en marche
Publié le 14 novembre 2023 à 16h11 par VINCENT NETTER • Membre

2 commentaires

Laisser un commentaire

Nature

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.68
couvert
le 16/06 à 9h00
Vent
3.68 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
68 %