La carte d'identité est désormais valable 15 ans

Publié le 06/10/2015 - 14:49
Mis à jour le 06/10/2015 - 14:49

Un décret, paru en décembre 2013, est venu allonger la durée de validité de toutes les nouvelles cartes d'identité réalisées depuis le 1er janvier 2014, mais aussi de toutes celles qui étaient en cours à la même date sans avoir pour autant à la renouveler. Ce qui peut poser problème pour le sénateur de Haute-Saône, Alain Joyandet.

dsc_8125.jpg
©Alexane

Au lieu de 10 ans avant

PUBLICITÉ

Il vient d’adresser une lettre au ministre de l’intérieur demandant à ce que l’allongement de la durée de validité ne soit applicable qu’aux nouvelles demandes de cartes. Le principal problème étant selon lui étant la contradiction entre les dates de péremption affichés sur les cartes déjà émises et leur réelle durée de validité (qui n’a pas été modifiée). « Cette contradiction est source de nombreuses confusions, voire d’incompréhension pour nos administrés », souligne Alain Joyandet dans un communiqué.

C’est également « une réelle difficulté » pour toutes personnes amenées à voyager, juge t-il. « Le refus de l’administration de procéder au renouvellement de ces titres conduit certains de nos compatriotes […] à les déclarer perdus ou volés pour en obtenir un nouveau et éviter tout problème. » On pense notamment aux travailleurs frontaliers francs-comtois qui passent chaque jour la frontière suisse. Et l’élu haut-saônois de rappeler qu’« en droit français, le principe est la non-rétroactivité des règles juridiques nouvelles. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.24
légère pluie
le 18/07 à 18h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1014.34 hPa
Humidité
84 %

Sondage