"La chute vertigineuse de notre pays" inquiète Jacques Grosperrin

Publié le 01/08/2014 - 17:45
Mis à jour le 01/08/2014 - 17:45

Dans un communiqué, l’élu bisontin UMP dénonce la « désorganisation », la « déliquescence » et la « faillite de notre système républicain. »

 ©
©

"Que drôle de mois de juillet !", écrit-il. Dénonçant le chômage avec un record franc-comtois autour d'"un recul de -2.1% de l’emploi privé en 2013" mais aussi "la crise sociale, toujours là" et "une pression fiscale toujours présente", il entend "défendre les valeurs républicaines, l’histoire et l’identité franc-comtoise. Je veillerai à la bonne répartition territoriale des compétences et à l’équilibre entre le rural et l’urbain."

Concernant la réforme territoriale qui prévoit la fusion des régions, Jacques Grosperrin dit notamment qu'"il y a danger quant à l’intégrité territoriale de notre République." Et ajoute : "La Franche-Comté n’existe déjà plus ! La nouvelle région s’appellera simplement Bourgogne et sa capitale ne fait pas de doute : Dijon ! Vu de Paris il n’y a rien après. D’ailleurs exit la LGV ! On passera par Strasbourg !"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Législatives 2024 : le collectif “à gauche citoyens” appelle à voter pour le Nouveau Front populaire

Dans un communiqué du 15 juin 2024, l’association "à gauche citoyens !" se réjouit de l’accord intervenu entre les forces de gauche et les écologistes et de la constitution du Nouveau Front populaire. "Cela répond à la raison d’être de notre association depuis sa création", est-il précisé.

Les Républicains : l’exclusion d’Eric Ciotti, invalidée par le tribunal judiciaire de Paris

La justice a suspendu l’exclusion d’Eric Ciotti, président de LR, a-t-on appris vendredi 14 juin. Pour rappel, le bureau politique de son parti s’était réuni le 12 juin pour l’évincer après ses déclarations sur son alliance avec l’extrême droite dans le cadre des élections législatives.

Législatives 2024 : cette fois, le Mouvement Franche-Comté appelle à ne pas voter pour LFI

Après avoir appelé les Francs-Comtois à ne pas voter aux prochaines législatives pour l’extrême droite, le RN, parti ”national-centraliste” en ce qu’il souhaite détruire l’Europe et supprimer les régions, le Mouvement Franche-Comté leur demande, ce vendredi 14 juin, ne pas voter pour les candidats de La France insoumise, parti co-fondateur du Nouveau Front populaire.

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.72
couvert
le 17/06 à 15h00
Vent
2.47 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
79 %