La Cour d’honneur du quartier Saint-Jacques Arsenal portera le nom de Paulette Guinchard

Publié le 17/11/2022 - 18:26
Mis à jour le 17/11/2022 - 17:22

Lors du décès de Paulette Guinchard, le 4 mars 2021, la Ville de Besançon s’était engagée à lui rendre hommage. Ce jeudi 17 novembre, par voie de communiqué de presse, la maire de Besançon Anne Vignot a annoncé son intention de nommer la Cour d'honneur du quartier Saint-Jacques Arsenal par le nom de celle qui fut députée du Doubs et secrétaire d'État aux personnes âgées.

Paulette Guinchard Kunstler en janvier 2020 © D Poirier
Paulette Guinchard Kunstler en janvier 2020 © D Poirier

"Le projet d’aménagement urbain de Saint-Jacques Arsenal se dessine à nouveau et sort du blocage dans lequel il se trouvait depuis plusieurs années. Ce lieu de soin, de santé et d’humanisme à haute valeur symbolique se transforme pour construire un quartier laboratoire de nouvelles formes d’habitat du vivre ensemble. Il est donc apparu comme le lieu exemplaire et à la hauteur de l’action politique de Paulette Guinchard en faveur des personnes les plus vulnérables et pour un avenir durable.

En effet, sa vie fut consacrée aux autres : infirmière en psychiatrie, adjointe à l’environnement de la Ville de Besançon, conseillère régionale de Franche-Comté, députée du Doubs et bien sûr secrétaire d’État aux personnes âgées. Nous devons à Paulette Guinchard la mise en oeuvre de l’Allocation personnalisée d’autonomie toujours d’actualité et la précocité de sa vision sur les enjeux sociaux et environnementaux.

Elle était également présidente de la Fédération hospitalière de France.

Aussi, une délibération sera proposée lors du prochain conseil municipal pour nommer la Cour d’honneur du quartier Saint-Jacques Arsenal "Paulette Guinchard".

Anne Vignot, maire de Besançon"

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Présidence des Républicains : Jacques Grosperrin votera pour Bruno Retailleau

Ce jeudi 1er décembre, par voie de communiqué de presse, le sénateur du Doubs Jacques Grosperrin a annoncé son intention de voter pour Bruno Retailleau lors de l’élection du futur président des Républicains (LR). Il y a quelques jours, lundi 28 novembre, l’élu avait reçu un autre candidat à Besançon, le secrétaire général du parti Aurélien Pradié.

Dégradation des conditions de travail dans les lycées : FO adresse une lettre ouverte à Marie-Guite Dufay

Vendredi 25 novembre, le secrétaire de Force Ouvrière (FO) Franche-Comté Bourgogne Frédéric Vuillaume a adressé une lettre ouverte à la présidente de la région Marie-Guite Dufay. Il dénonce la dégradation des conditions de travail des agents dans les lycées.

Extinction de l’éclairage public : Besançon Maintenant craint une recrudescence de faits divers…

À partir du 30 novembre, plusieurs quartiers de Besançon vont voit leur éclairage s’éteindre à certains horaires pour permettre à la Ville de Besançon de faire des économies d’énergie. Pour le groupe de la droite et du centre au conseil municipal Besançon maintenant, cette mesure pourrait « renforcer le sentiment d’insécurité » chez les habitants et créer un regain de faits divers nocturnes.

Violences faites aux femmes : depuis Dijon, Emmanuel Macron appelle à ne pas " relâcher l’effort "

Le président de la République, qui a rencontré vendredi 25 novembre à Dijon des victimes, a appelé à ne "pas relâcher l'effort" dans la lutte contre les violences faites aux femmes, estimant qu'il fallait améliorer formation et prévention malgré d'importants "progrès collectifs".

Départ de Vallourec de la Côte-d’Or : Marie-Guite Dufay déplore " un gâchis humain et industriel "

La direction de l’entreprise Vallourec Umbilicals a annoncé, ce jeudi 23 novembre 2022, la fermeture du site de Venarey-les-Laumes, en Côte-d’Or. Plus de cinquante emplois sont ainsi menacés. La présidente de Région Marie-Guite Dufay déplore "un gâchis humain et industriel".

Olivier Rietmann, sénateur de la Haute-Saône, obtient l’exonération de malus écologique pour les véhicules de pompiers

Dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 novembre 2022, à l’occasion de l’examen du projet de loi de finance pour 2023, Olivier Rietmann, sénateur de la Haute-Saône, a obtenu l’adoption de son amendement visant à exonérer de malus écologique les véhicules affectés aux besoins de la protection civile et des services de lutte contre les incendies.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.06
nuageux
le 02/12 à 9h00
Vent
1.64 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
87 %