La galette 2014 a du mal à passer chez les boulangers

Publié le 14/01/2014 - 11:54
Mis à jour le 14/01/2014 - 16:28

C’est une tradition. Tous les ans, le préfet du Doubs accueille les représentants de la profession boulangère pour la cérémonie de la galette des rois. Jean-Luc Viennet, président de l’Union patronale de la boulangerie du Doubs a présenté ses voeux de bonne année et en a profité pour faire passé quelques messages à Stéphane Fratacci…

PUBLICITÉ

Cinq apprentis du CFA Hilaire de Chardonnet ont remis au préfet la traditionnelle galette. À la frangipane bien sûr, mais aussi la célèbre galette comtoise en pâte à choux. Occasion pour Jean-Luc Viennet d’adresser ses voeux de santé et de générosité au préfet, mais aussi de rapidement rappeler que la profession souffre. “En ce moment rien n’est simple au niveau de nos professions artisanales : huit entreprises boulangères ont été mises en liquidation judiciaire, dans notre département en 2013. C’est deux de plus que les années précédentes”.

L’union patronale de la boulangerie a donc décidé, aux coté des artisans, de participer à la campagne de contestation de l’UTA “Sacrifiés, mais pas résignés”  contre le poids croissant des prélèvements obligatoires. 

Pour président de l’Union patronale de la boulangerie du Doubs, la situation est inquiétante : augmentation de la TVA, fin annoncée de l’aide à l’apprentissage, nouvelles formes de concurrence.”La situation nous inquiète, car elle n’arrive pas à son terme, et les signes promis d’apaisement et de reprise sont modestes. On a beau me dire, à droite et à gauche que la société évolue, une concurrence déloyale reste déloyale et une règle du jeu qui change au gré des individus pour vendre le même produit est néfaste à toute profession”. Jean-Luc Viennet met clairement en cause les “points chauds” qui peuvent ouvrir 7j/7 alors que le boulanger doit observer un jour obligatoire de fermeture. 

Ce point sera d’ailleurs le thème d’une rencontre à venir avec l’unité territoriale du Doubs, de la direction régionale des entreprises de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte). 

Stéphane Fratacci, a pour sa part déclaré avoir entendu les préoccupations des boulangers en souhaitant que 2014 “permette aux entreprises artisanales de trouver une activité économique aux rendez-vous et de tenir compte des nouvelles habitudes de consommation”. 

Le préfet du Doubs a indiqué que l’État souhaitait, via le pacte pour l’artisanat et les différents dispositifs (contrats de génération, simplification de la reprise d’entreprise, nouveau bac artisanat)  accompagner l’évolution de l’activité boulangère et accompagner l’entreprise artisanale aux différents stades de son développement.

Reste que la profession n’est pas en manque de bras, sauf par endroits, notamment sur la zone frontalière qui peine plus à recruter.  On compte une centaine de jeunes apprentis en boulangerie  au CFA Hilaire de Chardonnet de Besançon  et une soixantaine à Bethoncourt dans le Pays de Montbéliard, même “si parfois,  pour certains jeunes et parents, cette formation est une voie de garage” regrette Jean-Luc Viennet.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

publi-info • Le Crédit Agricole est une banque solidement ancrée dans les territoires et la Franche-Comté ne fait évidemment pas exception à cette règle. De ce fait, et de longue date, l’établissement bancaire s’est naturellement investi dans des activités sportives, parce que c’est une école de vie porteuse de valeurs allant de l’humilité au goût de l’effort.

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Les 3 B • En devenant communauté urbaine au 1er juillet 2019, le Grand Besançon passe un cap et se dote d'une marque d'attractivité déclinable par les différents acteurs publics et privés du territoire qui ont participé à sa co-construction : "Besançon, Boosteur de bonheur", plus qu'une promesse mais un véritable art de vivre à la bisontine que les différents acteurs locaux vont s'approprier

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie jusqu’à dimanche

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie jusqu’à dimanche

Publi-info • Peugeot Saveurs SNC conçoit et fabrique à Quingey nombre de produits qui prennent place sur nos tables, dont les célèbres moulins Peugeot et des accessoires dédiés à la dégustation du vin. Cette année, du 21 au 23 juin, la manufacture organise sa première grande braderie autour de ses fabrications.

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 30.44
ciel dégagé
le 24/06 à 9h00
Vent
2.18 m/s
Pression
1016.89 hPa
Humidité
64 %

Sondage