La justice ordonne au préfet de Côte-d'Or de loger deux familles de demandeurs d'asile

Publié le 12/12/2012 - 18:02
Mis à jour le 12/12/2012 - 18:02

PUBLICITÉ

Le tribunal administratif de Dijon, statuant en  référé, a enjoint mardi au préfet de Côte-d’Or d’assurer l’hébergement de deux familles de demandeurs d’asile dans un délai de 24 heures. « Le relogement devrait se faire dans la journée » de mercredi, a indiqué le porte-parole du collectif de défense du droit d’asile, Paul Garrigues. Les familles concernées sont un couple d’Albanais et leurs trois enfants de 3 à 7 ans ainsi qu’une jeune Nigériane et sa fille de deux ans. Ils dormaient jusque-là dans la rue ou dans des anciens abattoirs de Dijon convertis en squat pour une centaine de migrants. « La solidarité associative pallie les carences de l’Etat« , a déclaré lors de l’audience l’avocate de la famille albanaise, Me Dominique Clémang.

La préfecture de Côte-d’Or ne s’était pas fait représenter et avait envoyé un mémoire de défense dans lequel elle indiquait que le dispositif d’hébergement des demandeurs d’asile était saturé.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General  Electric

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General Electric

Le secrétaire national du PCF Fabien Roussel a annoncé ce jeudi 11 juillet 2019 saisir le parquet national financier (PNF) sur des "soupçons d'optimisation et fraudes fiscales de General Electric" en Suisse, demandant aussi de l'Etat "une amende extrêmement forte pour non respect des engagements pris" par le groupe.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.59
ciel dégagé
le 21/07 à 18h00
Vent
2.38 m/s
Pression
1021.97 hPa
Humidité
62 %

Sondage