La place de "l'atelier" d'Ornans dans l'œuvre de Courbet

Publié le 21/12/2021 - 16:22
Mis à jour le 24/01/2022 - 09:10

Dans cette nouvelle exposition, le musée Courbet interroge la place que l’atelier d’Ornans a tenu dans la vie de l’artiste à travers une soixantaine d’œuvres exposés jusqu’au 27 mars 2022.

C'est un "atelier dans la campagne" construit en 1960 dans la ville natale de Gustave Courbet à l'heure d'une renommée croissante. Un atelier qui n'est autre que le pendant de son atelier parisien de la rue Hautefeuille. Un atelier vivant, hybride dédié à la pratique de l'artiste bien sûr, mais qui est devenu tour à tour un lieu d’échanges, de rencontres, de transmission ou encore une vitrine publicitaire

"Le lieu de la maturité et de son accomplissement professionnel" Musée Gustave Courbet

Tableaux, sculptures, dessins et gravures, photographies…, l’exposition "Un atelier à soi" bénéficie de plus d’une soixantaine de prêts. Courbet s’émancipa des codes des ateliers traditionnels, tant dans sa conception que dans sa géographie. Un atelier moderne qui lui ressemble.

L'Atelier de Gustave Courbet a été acquis par le Département du Doubs en 2007. Sa restauration a débuté en 2019 dans le cadre du projet "Pays de Courbet, pays d’artiste".

Avant sa réouverture, le musée Courbet a souhaité interroger en cinq sections la place de cet atelier dans la trajectoire du peintre, au regard d’autres ateliers de l'époque et de l’évolution du rapport entre l’artiste et son espace de travail.

"J’ai été énormément dérangé par la construction de mon atelier à Ornans, mais en revanche je suis à même maintenant de faire tout ce que comporte la peinture" Lettre de Gustave Courbet au peintre Amand Gautier, décembre 1860.

Exceptionnellement prêtée pour l’exposition "Un atelier à soi" et présentée pour la première fois au public, cette sculpture est l’une des raretés de cette exposition. Elle a été réalisée en plâtre en 1862 dans son atelier, rue Notre-Dame-des-Champs à Paris

Au cours de l’année 1863, il décide de réaliser un exemplaire en fonte afin de l’offrir à sa ville natale et l’imagine orner une fontaine place des Iles Basses (aujourd’hui Place Courbet). Dans l’attente de la conception de cette fontaine, prévue pour fin 1865, la statue est conservée dans son atelier à Ornans, comme l’atteste une photographie prise par Feyen en 1864.

Cette œuvre finalement déboulonnée, puis remplacée par une épreuve tardive en 1882, est depuis restée en main privée.

Le parcours de l'exposition

  • Section 1 : L’atelier du peintre, une allégorie réelle
  • Section 2 : L’atelier, miroir de l’artiste
  • Section 3 : Nos artistes chez eux. L’atelier médiatisé
  • Section 4 : Atelier des villes - atelier des champs
  • Section 5 : L’atelier dans la campagne de Courbet

Exposition "Un atelier à soi" : du 18 décembre 2021 au 27 mars 2022

Musée Gustave Courbet : 1 place Robert Fernier, 25290 Ornans

  • Commissariat général : Benjamin Foudral, directeur et conservateur du Musée et Pôle Courbet
  • Commissariat scientifique : Conservation du musée Courbet - Carine Joly, conservatrice de l’Institut Gustave Courbet

Horaires d’ouverture durant l’exposition

  • Le lundi de 14h à 17h
  • Du mercredi au dimanche de 10h à 12h et de 14h à 17h
  • Fermeture le mardi
Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Culture

Les musiciennes appelées à se faire connaître jusqu’au 9 février 2023

Musiciennes à Besançon (MAB) est un temps fort autour de la création féminine à Besançon mais aussi en Bourgogne Franche-Comté. À travers ce projet, Le Bastion, la Rodia et Mazette ! ont pour objectif de participer à l’accès en égalité à la pratique musicale, mettre en valeur la création féminine et dynamiser le territoire autour de ces préoccupations. L’appel à candidature est ouvert jusqu’au 9 février 2023.

Nouveau resto, nouveaux dinos… Le Dino Zoo entre dans une nouvelle ère

Après une saison 2022 record avec 134.200 visiteurs, le parc Dino-Zoo à Étalans et ses célèbres dinosaures vont faire écaille neuve en 2023. Un chantier d’envergure et des investissements conséquents qui vont permettre au célèbre parc du Doubs, d’entrer dans une nouvelle ère et de rivaliser avec les grands sites touristiques nationaux…

J-1 avant l’ouverture du festival Drôlement… avec le fondateur Hamid Asseila

À partir de jeudi 19 janvier 2023, un tout nouveau festival arrive dans le paysage bisontin pour le plus grand bonheur des zygomatiques des habitants. Créé par la société NG Productions, le festival Drôlement Bien, qui affiche avant même de commencer sa première édition, "complet" pour tous ses spectacles, propose d’autres évènements à mourir de rire… Sans oublier une fibre sociale très importante pour Hamid Asseila, fondateur du festival.

58e Concours de jeunes chefs d’orchestre de Besançon : les inscriptions sont ouvertes

Depuis mercredi 18 janvier, les candidat(e)s peuvent s’inscrire en ligne pour participer aux épreuves de présélection du 58e Concours international de jeunes chefs d’orchestre de Besançon. Il est le seul concours de direction au monde ne faisant pas de sélection sur dossier (papier ou vidéo), mais lors d’auditions live, qui se dérouleront cette année à Besançon, Paris, Berlin, Montréal et Tokyo.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.72
partiellement nuageux
le 28/01 à 3h00
Vent
3.07 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
81 %