La sécheresse s’aggrave en Saône-et-Loire

Publié le 20/07/2022 - 14:53
Mis à jour le 20/07/2022 - 14:22

Depuis le début du mois de juillet 2022, l’absence de précipitations et les températures élevées voire caniculaires ont conduit à une dégradation du niveau des cours d’eau et des nappes souterraines notamment en Saône-et-Loire. Des cours d’eau sont déjà quasiment en assec, indique la préfecture. Un nouvel arrêté sécheresse a été pris par le préfet le 20 juillet.

 © Préfecture de Saône-et-Loire
© Préfecture de Saône-et-Loire

Les prévisions météorologiques annoncent pour les dix prochains jours un temps toujours chaud et sec. Les conditions semblent donc réunies pour que la sécheresse actuellement observée perdure et s’accentue. Le préfet de Saône-et-Loire a donc décidé de prendre un nouvel arrêté sécheresse qui place :

  • le secteur "vallée de la Loire" en vigilance ; 
  • les secteurs "Arroux-Morvan", "Arconce et Sornin", "Bourbince" et "Dheune" en alerte ; 
  • les secteurs "Grosne", "Seille et Guyotte" et "Saône aval" en alerte renforcée. 

En alerte et en alerte renforcée, les usages de l’eau sont contraints : 

  • remplissage des piscines privées interdit sauf 1re mise en eau sous conditions, lavage des voitures interdit en dehors des stations professionnelles équipées d’un système de recyclage des eaux ou de matériel haute pression, 
  • arrosage des espaces verts interdit, 
  • irrigation agricole soumise à restrictions d’horaires,
  • prélèvements pour les activités industrielles réduits... 

Le préfet rappelle que "l’économie d’eau doit être un souci quotidien pour l’ensemble des usagers du département. Chacun doit mettre en œuvre tout au long de l’année des mesures d’économie, par exemple limiter les arrosages des pelouses, le lavage des véhicules, privilégier les douches aux bains, remplir sa piscine avant l’été ou renoncer à la remplir, réparer les fuites d’eau même minimes... Les activités économiques doivent quant à elles s’adapter afin de réduire leurs prélèvements, pour anticiper l’intensification des sécheresses générée par le changement climatique."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Bourgogne-Franche-Comté : 599 signalements recensés sur le réseau Sentinelles de la nature en 2023

Le réseau citoyen Sentinelles de la nature est un projet porté par les associations du réseau France Nature Environnement (FNE) pour informer, aiguiller et accompagner les citoyens pour agir pour la protection de la nature. Il permet via un site dédié et une application mobile du même nom de signaler les atteintes à l’environnement ou au contraire de faire remonter des initiatives qui lui sont favorables. La FNE BFC vient de publier son bilan régional pour l'année 2023.

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

Vent, pluie, inondations : tous les départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune à partir de cette nuit

Météo France a placé l’ensemble des départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune pour des vents pouvant être violents et pour des inondations dans certains secteurs à partir de jeudi 22 février à 3h00. Cette vigilance concerne également une très large partie de la France. On fait le point.

170 arbres plantés dans le Jura pour favoriser la biodiversité

Le mardi 20 février 2024, la LPO Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté et France Nature Environnement Bourgogne-Franche-Comté, a organisé une plantation de haies champêtres à Brans (39) qui a pour objectif de créer et de restaurer des habitats terrestres pour les amphibiens afin de permettre le déplacement des espèces. Ce chantier participatif est financé à 100% par SNCF Réseau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.18
couvert
le 24/02 à 9h00
Vent
3.9 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
89 %