La sécheresse s’aggrave en Saône-et-Loire

Publié le 20/07/2022 - 14:53
Mis à jour le 20/07/2022 - 14:22

Depuis le début du mois de juillet 2022, l’absence de précipitations et les températures élevées voire caniculaires ont conduit à une dégradation du niveau des cours d’eau et des nappes souterraines notamment en Saône-et-Loire. Des cours d’eau sont déjà quasiment en assec, indique la préfecture. Un nouvel arrêté sécheresse a été pris par le préfet le 20 juillet.

 © Préfecture de Saône-et-Loire
© Préfecture de Saône-et-Loire

Les prévisions météorologiques annoncent pour les dix prochains jours un temps toujours chaud et sec. Les conditions semblent donc réunies pour que la sécheresse actuellement observée perdure et s’accentue. Le préfet de Saône-et-Loire a donc décidé de prendre un nouvel arrêté sécheresse qui place :

  • le secteur "vallée de la Loire" en vigilance ; 
  • les secteurs "Arroux-Morvan", "Arconce et Sornin", "Bourbince" et "Dheune" en alerte ; 
  • les secteurs "Grosne", "Seille et Guyotte" et "Saône aval" en alerte renforcée. 

En alerte et en alerte renforcée, les usages de l’eau sont contraints : 

  • remplissage des piscines privées interdit sauf 1re mise en eau sous conditions, lavage des voitures interdit en dehors des stations professionnelles équipées d’un système de recyclage des eaux ou de matériel haute pression, 
  • arrosage des espaces verts interdit, 
  • irrigation agricole soumise à restrictions d’horaires,
  • prélèvements pour les activités industrielles réduits... 

Le préfet rappelle que "l’économie d’eau doit être un souci quotidien pour l’ensemble des usagers du département. Chacun doit mettre en œuvre tout au long de l’année des mesures d’économie, par exemple limiter les arrosages des pelouses, le lavage des véhicules, privilégier les douches aux bains, remplir sa piscine avant l’été ou renoncer à la remplir, réparer les fuites d’eau même minimes... Les activités économiques doivent quant à elles s’adapter afin de réduire leurs prélèvements, pour anticiper l’intensification des sécheresses générée par le changement climatique."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.62
légère pluie
le 19/08 à 12h00
Vent
2.66 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
74 %

Sondage