Alerte Témoin

Lait : l'étiquetage "avec l'origine" demandé par l'association Fromages de Terroirs

Publié le 19/02/2013 - 15:59
Mis à jour le 19/02/2013 - 19:18

Dans la foulée des producteurs de viande, les amateurs de lait et de fromages réclament à leur tour un étiquetage précisant l'origine de la production et de la collecte de ces produits dont les circuits, selon eux, sont "opaques". 

lait_verre.00.png
©photl

après la viande… le lait !

Cette demande, précise l'Association Fromages de Terroirs dans un communiqué, concerne "les laits de consommation, les laits destinés à la transformation des produits laitiers frais et les fromages industriels". "90% de nos fromages sont fabriqués avec du lait apatride; plus de 90% des laits de consommation commercialisés en France sont des laits d'importation, et souvent d'assemblage", affirme l'association, qui s'est adressée directement par courrier au ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll.

Selon elle, "les pratiques douteuses des groupes agroalimentaires révélées par l'affaire" des lasagnes au cheval sont amplement pratiquées par l'industrie du lait. "Cette sombre affaire rend plus évidente l'urgente nécessité d'informer clairement les consommateurs sur l'ensemble des produits alimentaires qu'ils achètent", écrit la présidente de l'association, Véronique Richez-Lerouge, à Le Foll. 

"Pourquoi quand on achète un fromage, un yaourt ou n'importe quel produit laitier, ne pas savoir d'où vient le lait qui a servi à sa fabrication?" demande-t-elle en évoquant un "marché spot" (informel de gré à gré), "un marché désincarné où se renégocient des laits qui viennent de partout".

"De nouveaux problèmes vont apparaître sur l'origine du lait: on doit connaître quelles sont les conditions de collecte du lait, comment les vaches ont été alimentées", poursuit-elle en évoquant une véritable "omerta". L'Association Fromages de Terroirs compte 80 adhérents actifs et quelques 450 "parrains", à la fois producteurs et consommateurs. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Le plan Ségur inclut « tout le monde », y compris les ambulanciers, selon Olivier Véran

"Tout le monde est inclus" dans le plan Ségur, y compris les ambulanciers, a assuré vendredi 29 mai 2020 le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, dans une réponse aux manifestations d'hospitaliers qui réclament depuis plusieurs semaines des hausses de salaires pour l'ensemble des quelque 100 professions du secteur.

Essayage, nombre de clients, masques… : comment s’organisent les grands magasins de prêt-à-porter ?

Depuis lundi 11 mai, les Franc-Comtoises et les Francs-Comtois peuvent circuler librement dans leur département respectif et à moins de 100 km sans attestation. Ils peuvent donc faire du shopping tout en respectant les règles sanitaires indispensables à la lutte contre la propagation du covid-19. Quelles sont les mesures prises par les grands magasins de vêtements ? Nous nous sommes procurés un document distribué dans tous les magasins d'une grande chaîne française de prêt-à-porter pour homme.

Covid-19 : l’application StopCovid pourrait être disponible à partir de ce week-end

StopCovid est une application de traçage de contacts pour smartphones voulue par le gouvernement dans le plan global de déconfinement dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. L’utilisation de l’application fera l’objet d’un débat et d’un vote au Parlement ce mardi 26 mai. À l’issue, le gouvernement pourra décider du lancement de l’application qui pourrait être ce week-end des 30 et 31 mai.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.78
ciel dégagé
le 31/05 à 6h00
Vent
3.74 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
85 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune