Le chef bourguignon triplement étoilé Marc Meneau est mort

Publié le 09/12/2020 - 16:28
Mis à jour le 09/12/2020 - 16:28

Mise à jour •

Le chef autodidacte Marc Meneau, qui avait obtenu trois étoiles au guide Michelin à la tête de son restaurant L'Espérance, dans l'Yonne, est mort à 77 ans des suites d'une longue maladie, a-t-on appris ce mercredi 9 décembre 2020 de sources concordantes.

 "J'ai appris sa mort par des proches. Le village exprime une profonde tristesse", a déclaré à l'AFP Christian Guyot, le maire de Saint-Père-sous-Vézelay (Yonne), village familial de Marc Meneau où il avait implanté son restaurant L'Espérance.

L'un des derniers souhaits du chef, qui souffrait d'un cancer et était hospitalisé à Auxerre, aura été "un saucisson brioché", a témoigné auprès de
l'AFP le député UDI de l'Yonne, André Villiers, qui avait rendu visite à son ami Marc Meneau la veille de son décès. Sous perfusion, le chef a "regardé ses poches qui le nourrissaient et il m'a dit : ce dont je rêve, c'est un saucisson brioché", a déclaré M. Villiers. "Il symbolise l'arrachement à sa prédestination", a estimé le député: "fils de bourrelier, il perd son père très tôt mais il s'arrache à une condition qui
semble le maintenir dans la modestie, grâce au travail", souligne M. Villiers.

Venu à la cuisine "par amour"

"Il avait créé quelque chose de très grand. C'était un grand monument", a ajouté le maire du village de quelque 300 habitants proche d'Avallon. "Je n'ai jamais été en apprentissage dans les grandes maisons et j'ai appris la cuisine dans les livres", aimait à raconter le chef autodidacte, qui était né le 16 mars 1943 d'un père bourrelier et d'une mère épicière.

"J'ai passé mes premières vacances à la bibliothèque des Cuisiniers de Paris, recherchant des recettes authentiques et les conseils des grands maîtres. Aujourd'hui encore, c'est dans les livres que je puise mes idées. Quand on est autodidacte, on ne sait pas tout faire, mais on ne peut pas tricher", racontait-il dans un portrait-interview publié sur son site officiel.

Disant être venu à la cuisine par "amour" pour son épouse Françoise, fille de restaurateurs bourguignons, il avait repris le café-épicerie de sa mère Marguerite, à Saint-Père-sous-Vézelay, qu'il transforme vite en restaurant. C'est là qu'il obtient sa première étoile au guide Michelin, en 1972. La reconnaissance lui donne la possibilité de voir plus grand: il crée dans le même village L'Espérance, qui devient vite un des hauts lieux de la gastronomie.

Serge Gainsbourg et le musicien Mstislav Rostropovitch y auront leur rond de serviette. La deuxième étoile est décrochée en 1975, puis la troisième en 1983, année où Marc Meneau est élu "Meilleur cuisinier français de l'année" par Gault et Millau.

Esprit novateur, il se lance dans des repas en tubes ou miniaturisés. C'est l'un des premiers grands chefs à planter un potager bio. Il perd cependant un étoile en 1999. Il la récupérera cinq ans plus tard mais, en 2007, sa société est placée en liquidation judiciaire. Il réussit une première fois à rouvrir L'Espérance mais une seconde liquidation survient en 2015.

Un an plus tard, le restaurant emblématique est racheté par le groupe Hôtel & Food Disrpt Partners, fondé notamment par Alain Ducasse. Le groupe avait annoncé 14 millions d'euros d'investissement en 2017 et une réouverture de L'Espérance en 2019 mais "les projets n'ont pas encore abouti", a précisé le maire de Saint-Père.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Couverture mobile 4G : 64 sites priorisés en Bourgogne Franche-Comté

Dans le cadre du "New Deal Mobile" (accord signé entre Gouvernement, l'Arcep, et les opérateurs mobiles en janvier 2018 visant à généraliser la couverture mobile en France), 64 nouveaux sites ont été désignés comme non (où mal) couverts en téléphonie mobile en Bourgogne Franche-Comté. Une couverture 4G leur sera fourni au plus tard dans les 24 mois.

Sondage – Pensez-vous partir à la montagne pendant les vacances de février ?

Les nouveaux variants de la covid-19, un possible reconfinement et pas de réouverture des remontées mécaniques des stations de ski prévue n'encouragent pas les Françaises et les Français à prévoir des vacances au ski en février prochain. Pour autant, certains gardent la ferme intention d'y aller pour se promener, changer d'air, tester la raquette... Et vous, pensez-vous partir à la montagne pendant les vacances de février ? C'est notre sondage de la semaine...

Comment garder le moral et éviter la déprime en ce moment ?

Cette semaine, le lundi 18 janvier 2021 était le jour du "Blue Monday", soit le jour le plus triste de l'année... S'ajoute à cela l'épidémie de Covid-19, les confinements, le couvre-feu, la fermetures des salles de concerts, de spectacle et de tous les lieux culturels, l'actualité internationale peu réjouissante, nos problèmes de la vie quotidienne, sans parler du soleil qui se fait rare en ce moment, garder le moral n'est pas chose évidente pour tout le monde. Voici quelques idées pour éviter la déprime…

Covid-19 : la Bourgogne Franche-Comté affiche le meilleur taux de vaccination en France

Selon les derniers chiffres en date du 21 janvier de CovidTracker, le Bourgogne Franche-Comté est la région où le taux de vaccination est le plus élevé en France avec 1,88% de sa population, soit 52.195 habitants vaccinés. Rappelons que notre région est l'une des plus impactées par l'épidémie.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.2
couvert
le 26/01 à 18h00
Vent
0.93 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
64 %

Sondage