Modernisation du réseau pour transporter les poches de sang au CHRU de Besançon

Publié le 16/10/2012 - 18:10
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:30

Le réseau de transport pneumatique de deux lignes de deux kilomètres se modernise. Il permet de distribuer les poches de sang depuis l’EFS vers les services de l’hôpital Minjoz. Le  nouveau dispositif sera opérationnel dans le courant de la première semaine de décembre avant l’implantation, d’ici 2014, d’un autre réseau de12 km de tubes pour l’acheminement des prélèvements vers les nouveaux laboratoires.

 ©
©

La première phase du projet est dédiée au transport de produits sanguins labiles (PSL). Après 5 mois de chantiers, le réseau entrera en fonction début décembre. Il s’agit d’un « réseau de transport pneumatique bidirectionnel de deux lignes sur 2 Kilomètres de tubes d‘un diamètre 160mm distribuera les poches de sang depuis l’EFS vers les services.  Deux postes de départ  et 5 postes d’arrivée sécurisés achemineront dans les unités de soins les poches de sang » explique la société Swisslog en charge du  développement du réseau de transport  pneumatique et  qui a déjà implanté ce dispositif dans les hôpitaux de Dijon, Lyon et  Valenciennes. « En continu 24h/24, le réseau permet d’envoyer dans des conditions optimales de rapidité et de traçabilité l’acheminement des poches de sang de l’EFS aux services de types urgences, blocs... »

Une galerie entre l'EFS et Minjoz

"Si le dispositif existe déjà, il va se moderniser avec des normes plus strictes. Pour la mise en place du nouveau réseau notamment en direction du nouveau bâtiment de Minjoz, une galerie a été construite dans laquelle les techniciens peuvent se tenir debout" explique Samuel Rouget, directeur adjoint des infrastructures. 

 130 stations et 12 km de tubes déployés jusqu’en 2015

La deuxième phase d’installation du système de transport pneumatique sera ensuite déployée par  étapes jusqu’en 2014. Il s’agira cette fois d’un réseau pneumatique unidirectionnel utilisant des pochettes à usage unique (diamètre 110mm) pour l’acheminement des prélèvements depuis chaque service de l’hôpital existant vers le centre de tri des nouveaux laboratoires.

Ce deuxième réseau dédié aux prélèvements  se simplifier dès la mise en service du nouveau centre de cancérologie et des nouveaux laboratoires qui seront concentré en un seul et unique endroit. "Aujourd'hui, nous avons un réseau un peu en mode "carte de métro" avec différentes arrivées. A terme, avec le nouveau réseau, nous aurons une destination finale qui simplifiera le traitement" Au quotidien, ce nouveau système devrait permettre aux équipes médicales de gagner du temps. « Un atout  en termes de gestion du temps, de sécurité et de suivi des patients » explique ladirection des infrastructures du CHRU de Besançon. Ce deuxième réseau comptera12 kilomètres de tubes sur 15 lignes pour 130 stations implantées au sein des unités de soins.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Opération “portes closes” : de nombreuses pharmacies fermées et une manifestation le 30 mai à Besançon

Un préavis de grève a été déposé par la Fédération syndicale des pharmacies de France (FSPF) et l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) jeudi 30 mai 2024, invitant les officines à participer une opération "portes closes". À Besançon, une manifestation est prévue place de la Révolution.

Une nouvelle communauté professionnelle territoriale de santé pour le Nord-Franche-Comté

Les professionnels du territoire, la direction territoriale de l’agence régionale de santé (ARS), la caisse primaire d’Assurance maladie du Doubs et la Mutualité sociale agricole de Franche-Comté ont signé officiellement ce mardi 28 mai 2024 le projet de la communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) Avenir Santé. Le Nord-Franche-Comté est "désormais intégralement couvert par ces nouveaux modèles d’organisation des soins" précise l’ARS dans son communiqué.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.61
nuageux
le 13/06 à 21h00
Vent
1.94 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
54 %