Le député européen Christophe Grudler de retour de mission à Rafah

Publié le 19/12/2023 - 10:29
Mis à jour le 19/12/2023 - 09:58

Du 15 au 17 décembre 2023, l’eurodéputé et ancien conseiller départemental du Territoire de Belfort Christophe Grudler s’est rendu en Égypte, à la frontière de Gaza, pour observer l'acheminement de l'aide humanitaire européenne aux civils gazaouis.

Christophe Grudler (Renew Europe/MoDem) était en déplacement en Égypte, à la frontière de Gaza, où il a conduit une délégation de quatre eurodéputés du groupe Renew Europe, Abir Al Sahlani (Suède), Soraya Rodriguez Ramos (Espagne) et Barry Andrews (Irlande). Cette mission visait à contrôler l’arrivée de l’aide humanitaire européenne à Gaza depuis l’Egypte. "Aujourd’hui, tous les moyens nécessaires à la logistique humanitaire sont en place en Égypte. Le seul obstacle est politique", estime le député.

Dans une bande de Gaza en guerre depuis le massacre commis par les terroristes du Hamas sur des civils israéliens, plus d’un million de palestiniens sont massés le long de la frontière avec l’Égypte, à la merci des bombardements israéliens, aveugles et meurtriers. Un diplomate français vient d’y trouver la mort vendredi 15 décembre, rejoignant le sort tragique de nombreux bénévoles d’organisations internationales et de membres de la population civile.

Plus de 250 camions d'aide bloqués

Quant aux échanges à la frontière, Israël autorise au compte-goutte les évacuations sanitaires vers l’Égypte, et en fait de même avec l’aide humanitaire internationale qui doit entrer sur le territoire gazaoui. Seuls quelques camions ont le droit de passer par l’unique Terminal de Rafah, après avoir été contrôlés. "Lors de notre inspection, nous avons dénombré plus de 250 camions d’aide bloqués à la frontière. Certains attendent 15 jours pour pouvoir traverser. C’est beaucoup trop long : toutes les parties prenantes, telles que les Nations Unies et le Croissant Rouge égyptien, le regrettent. Nous sommes face à un drame sanitaire". souligne Christophe Grudler.

Au Terminal de Rafah, où les députés ont pu se rendre, seules quelques ambulances traversent la frontière chaque jour, et les camions attendent. "Signe positif tout de même, la décision israélienne de rouvrir le point de passage des camions à Kerem Shalom. L’aide humanitaire européenne - la plus importante après l’Egypte - pourra être expédiée plus rapidement. Mais il serait nécessaire de rouvrir tous les points de passage". ajoute le député. 

Un navire-hôpital français au secours des blessés palestiniens

Selon le député, les hôpitaux égyptiens voisins accueillent les femmes et les enfants grièvement blessés par les bombardements. Il en est de même pour le navire-hôpital français, le Dixmude, qui stationne dans le port d’Al-Arish. Les Français soignent et opèrent actuellement une quarantaine de blessés palestiniens, évacués avec l’accord de l’Égypte et d’Israël. Un hélicoptère est en veille sanitaire permanente pour acheminer d’éventuels blessés graves vers les hôpitaux du Caire. "Nous avons pu rendre visite aux blessés et à l’équipage grâce à l’autorisation exceptionnelle du président de la République Emmanuel Macron. Cela a été un grand moment d’émotion, et de fierté de voir la France s’engager ainsi pour secourir les populations civiles" , commente M. Grudler.

"Face à la situation actuelle, il n’y a pas d’alternative. Un cessez-le-feu est indispensable. Presque tout le monde le dit. Cela permettra à la fois d’acheminer rapidement l’aide aux populations civiles de Gaza, et aussi de négocier la libération de tous les otages israéliens" commente le député européen Grudler, qui a lui-même parrainé un otage israélien, aujourd’hui libéré. "Une fois le cessez-le-feu établi, il faudra obtenir de part et d’autre de sérieuses garanties pour que la sécurité des populations civiles soit assurée des deux côtés" insiste-t-il.

"Je tiens enfin à saluer l’engagement de tous nos interlocuteurs au cours de ce déplacement, représentants égyptiens, délégations des Nations Unies, associatifs, bénévoles. Leur assistance aux populations et leur rôle pour l’apaisement sont essentiels pour éviter une situation encore plus dramatique" conclut le député dans son communiqué.

Communiqué

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

L’ancien préfet de Haute-Saône Michel Vilbois limogé pour management “brutal”

Préfet du Tarn depuis seulement 9 mois, Michel Vilbois, ancien préfet de Haute-Saône, sera démis de ses fonctions à compter du lundi 22 juillet. Connu pour sa fermeté face aux manifestations contre l’autoroute A 69 et visé, selon des sources concordantes, par des accusations de management "brutal". Son limogeage intervient environ un mois après un audit mené auprès de ses services par l’Inspection générale de l’administration (IGA), dont les résultats ne sont pas encore connus.

Candidat RN sous curatelle dans le Jura : un recours pour annuler le scrutin législatif

La candidate Nouveau Front populaire dans la 2e circonscription du Jura a déposé un recours mercredi 17 juillet 2024 devant le Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin législatif qui avait vu la qualification au second tour d'un candidat Rassemblement national sous curatelle, donc théoriquement inéligible.

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.12
couvert
le 23/07 à 09h00
Vent
2.68 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
87 %