Le député européen et conseiller départemental Christophe Grudler obtient 600 000 euros de l’État pour le Grand Belfort

Publié le 12/11/2019 - 10:37
Mis à jour le 12/11/2019 - 18:08

Depuis 2016 le fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) comprend une garantie de sortie dégressive pour les territoires qui cessent d’être éligibles. Ce dispositif arrive à échéance l’année prochaine et conduira 175 territoires bénéficiaires d’une garantie de sortie en 2019 à ne plus rien percevoir en 2020. « C’est la situation dans laquelle aurait dû se retrouver la Communauté d’Agglomération du Grand Belfort pour l’année à venir » constate Christophe Grudler, député européen et conseiller départemental du Territoire de Belfort.

"Convaincu que la stabilité de nos ressources financières est indispensable à l’efficacité de l’action publique dans nos communes", Christophe Grudler déclare avoir "agi en collaboration directe avec les parlementaires nationaux à Paris pour faire entendre les intérêts du Grand Belfort." Ainsi, un amendement au Projet de Loi de Finance pour 2020 adopté par l’Assemblée Nationale sur proposition du groupe Mouvement démocrate et apparentés permettra aux territoires concernés de bénéficier en 2020 de la moitié de l’attribution perçue en 2019.

Christophe Grudler se félicite car "grâce à cette intervention, c’est 600 000 € que l’agglomération du Grand Belfort va percevoir pour l’année 2020". Le parlementaire européen annoncer rester "totalement mobilisé pour défendre les préoccupations locales de l’agglomération belfortaine et du Territoire".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Chez Tata Céline, la boutique où le temps semble s’être arrêté…

PUBLI-INFO • La table en formica de Mamie, les verres de la cantine, le mange-disque d’anciennes soirées endiablées… Tata Céline s’emploie à chiner essentiellement en Franche-Comté des objets du quotidien des années 50,60 et 70 à retrouver dans sa boutique, rue de la Madeleine à Besançon.

Le Groupe Chopard installe la marque BYD à Besançon

PUBLI-INFO • Le paysage automobile bisontin accueille depuis le 13 mai un nouvel acteur. Le Groupe Chopard distribue une nouvelle marque électrique en intégrant le constructeur chinois BYD, 1er constructeur mondial de véhicules 0 émission. Vous retrouvez au sein de ce nouveau showroom une gamme prête à se faire une place sur le segment des premiums avec de solides arguments : savoir-faire électrique, prestations innovantes et équipements haut de gamme.

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 26.43
ciel dégagé
le 25/06 à 12h00
Vent
3.47 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
60 %