"Le doute sur la vaccination tue", estime Olivier Véran

Publié le 27/08/2021 - 08:26
Mis à jour le 27/08/2021 - 08:26

Le retard pris dans la vaccination aux Antilles "aura tué et tue" encore, a déploré ce jeudi 26 août 2021 le ministre de la Santé Olivier Véran, en critiquant la persistance de la défiance vaccinale: "la peur du virus oui, la peur du vaccin, non".

archives  © O Veran
archives © O Veran

Le ministre a comparé la situation des Antilles et de la Polynésie française avec celle de métropole, où "la vaccination massive" a, selon lui, "permis d'éviter le pire".

La quatrième vague qui a démarré en juillet, est "une épidémie qui tue surtout des non vaccinés, les hôpitaux sont remplis de non vaccinés, les décès touchent des non vaccinés". Il a regretté les retards dans la vaccination dans les départements et territoires d'Outremer: "une partie conséquente de la population doute, du vaccin, de son efficacité, pense qu'il y a d'autres moyens de lutter contre le virus".

"Depuis l'arrivée de la quatrième vague, les réticences reculent", mais "le doute aura tué et tue encore parfois en métropole aussi", a poursuivi le ministre, qui a dit avoir "vu de (ses) yeux ce que le variant Delta peut provoquer".

En métropole, "si l'on n'avait pas pu compter sur le vaccin, la quatrième vague aurait pu être la pire, avec des dizaines de milliers de cas supplémentaires par jour, des cas graves en masse, les hôpitaux auraient pu être débordés en quelques semaines, cela n'est pas arrivé et nous avons de sérieuses raisons de penser que cela n'arrivera pas", a-t-il dit.

M. Véran a estimé que l'objectif de 50 millions de primo-vaccinés sera atteint dans la première semaine de septembre mais le gouvernement "souhaite aller au-delà", puisque 57 millions de Français sont éligibles.

Les adolescents (12/17 ans) sont déjà vaccinés à près de 60 %, et "pour les 40 % restants, ce sera facilité" par la campagne prévue en milieu scolaire à la rentrée.

Mais pour le ministre, "la priorité des priorités ce sont les 2 millions de Français âgés ou malades qui n'ont pas encore été vaccinés".

Il a appelé à renforcer encore les dispositifs d'"aller vers", demandant aussi à tous les soignants (médecins, infirmiers) de proposer la vaccination à leurs patients encore non vaccinés en lien avec les collectivités, les associations. Il a annoncé l'envoi de lettres ciblées aux vulnérables pas encore vaccinés.

Olivier Véran a par ailleurs contesté un certain nombre d'infox concernant le vaccin. "Non les vaccins à ARN messager ne modifient pas le génome humain", "non le vaccin ne perturbe pas la fertilité des femmes", a-t-il notamment détaillé.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : la 5e vague s’installe en Bourgogne Franche-Comté

Le taux d'incidence a doublé en une semaine en Bourgogne-Franche-Comté et frôle avec les 200 cas pour 100.000 habitants. Le taux de positivité des tests est à 5 %. La circulation du virus est plus active dans le Jura, le Territoire de Belfort (248 cas pour 100.000 habitants) et le Doubs (228). Si on dénombre près de 80 hospitalisations supplémentaires en une semaine dans la région, le nombre de patients en réanimation reste stable.

Doubs : masque et Pass sanitaire obligatoires dans les marchés de Noël

Après les annonces d'Olivier Véran à la mi-journée pour freiner la circulation du virus, le préfet du Doubs, Jean-François Colombet a décidé de renforcer l’obligation de port du masque en prenant un arrêté incluant les zones extérieures densément fréquentées sur l’ensemble des communes du département.

5e vague : ce qu'il faut retenir des annonces d'Olivier Véran et de Jean-Michel Blanquer

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé jeudi que le rappel vaccinal contre le Covid-19 serait désormais "ouvert à tous les adultes dès cinq mois après leur dernière injection", à partir de ce samedi 27 novembre 2021. Cela concerne 19 millions de Français...

E-santé en Bourgogne Franche-Comté : La Région veut accélérer ses investissements pour la télémédecine

Ce mercredi 24 novembre, une visite des installations de télémédecine du CHU de Dijon, dédiées à la prise en charge et au suivi des patients victimes d’AVC (accident vasculaire cérébral), a été organisée par la Région Bourgogne Franche-Comté, en partenariat avec l’Agence régionale de santé. Ce projet a été financé dans le cadre du Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR).

500 euros de plus par mois pour les sages-femmes hospitalières : « Le protocole d’accord ne nous satisfait pas » (ONSFF en Bourgogne-Franche-Comté)

Une hausse nette de 500 euros en 18 mois. Après les revalorisations du Ségur de la Santé, à l’été 2020, les sages-femmes vont bénéficier de nouvelles améliorations de leurs conditions salariales. En effet, le gouvernement a annoncé lundi 22 novembre la signature d’un protocole d’accord avec une majorité de syndicats hospitaliers sur les sages-femmes.

Restauration : le syndicat patronal des indépendants appelle à mieux contrôler le pass

Les restaurateurs qui ne contrôlent pas le pass sanitaire "mettent en danger" toute la profession "en l'exposant à une mesure de fermeture générale", s'insurge lundi le président du syndicat patronal des indépendants de l'hôtellerie restauration, face à un "rebond épidémique fulgurant" du Covid-19.

Est-il possible de se faire vacciner contre la grippe et la covid-19 en même temps ?

Dans un communiqué du 22 novembre, la CPAM du Doubs souhaite sensibiliser la population à la vaccination contre la grippe. Si depuis un an le vaccin contre la Covid-19 prend toute la place médiatique, l'Assurance maladie appelle toutes les personnes éligibles à se faire vacciner contre la grippe qui, elle aussi, peut provoque la mort des personnes les plus vulnérables.

Un casque de réalité virtuelle pour apaiser le patient opéré au CHU de Besançon

Depuis quelques mois, plusieurs services de chirurgie du CHU de Besançon disposent de 10 casques de réalité virtuelle hypnoVR conçus et développés en France, qui permettent, avant ou pendant l’opération, de diminuer la douleur, le stress et l’anxiété des patients tout en présentant également de sérieux avantages pour les équipes soignantes. Focus.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.39
légère pluie
le 27/11 à 6h00
Vent
5.4 m/s
Pression
991 hPa
Humidité
92 %

Sondage