Le marché automobile français retombe dans le rouge en août

Publié le 01/09/2020 - 14:05
Mis à jour le 01/09/2020 - 14:59

Après deux mois de légère hausse, le marché automobile français est retombé dans le rouge en août, chutant de 19,8 % en raison de facteurs techniques qui ne remettent pas en cause le redressement entamé depuis le déconfinement en mai, ont annoncé mardi 1er septembre 2020 les constructeurs.

Contrôle d'aspect par une opératrice sur ligne de finition Production 3008 - PSA Peugeot Sochaux © Communication Sochaux ©
Contrôle d'aspect par une opératrice sur ligne de finition Production 3008 - PSA Peugeot Sochaux © Communication Sochaux ©

Parmi les groupes français, PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel) a fait nettement mieux que la moyenne en reculant de seulement 8,4 % le mois dernier grâce au succès des nouveaux modèles de la marque au lion, tandis que Renault (avec Dacia et Alpine) a chuté de 20 %, d'après les chiffres publiés par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

En août, un peu plus de 103.600 voitures particulières neuves ont été mises sur les routes de France. Sur les huit premiers mois de l'année, les immatriculations atteignent quelque 998.000 unités, en chute de 32 % par rapport à l'an dernier. Le marché se remet doucement de l'effondrement du printemps lié à la crise sanitaire. Avec un commerce automobile paralysé par le confinement, les livraisons s'étaient écroulées de 72 % en mars, de 88,8 % en avril, puis encore de 50,3 % en mai. Elles s'étaient ensuite redressées de 1,2 % en juin et de 3,9 % en juillet.

Pour François Roudier, porte-parole du CCFA, la contreperformance du mois d'août s'explique surtout par un effet de comparaison défavorable, les chiffres du même mois en 2018 et 2019 ayant été artificiellement gonflés par des changements de réglementation au 1er septembre. "On retrouve cette année un mois d'août normal", a-t-il commenté pour l'AFP, et "les commandes pour septembre sont bonnes, le troisième trimestre va être bon".

Les ventes sont notamment tirées par les modèles hybrides et électriques, favorisés par le renforcement des aides gouvernementales dans le cadre du plan de soutien au secteur. M. Roudier a indiqué que le CCFA maintenait une prévision de marché à -30 % sur l'ensemble de l'année 2020, en cas de stabilisation de la situation actuelle, ou à -25 % voire -20 %, en cas d'amélioration plus marquée. Sur le mois d'août, les constructeurs français (-13,3 %) ont moins souffert que leurs concurrents étrangers (-26,3 %). Le groupe Volkswagen, premier importateur dans l'Hexagone, a notamment chuté de 35 %.

Au sein de PSA, Peugeot s'en est particulièrement bien sortie, avec un recul des livraisons limité à -3,5 %, la marque profitant du succès de ses nouveaux modèles, les citadines 208 et SUV 2008. Du côté du groupe Renault, la marque au losange a reculé de 24,3 %, malgré la nouvelle Clio, tandis que Dacia a mieux résisté (-6,4 %)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Besançon : deux boutiques proposent les menus des restaurateurs

En partenariat avec plusieurs organismes, le grossiste Métro a souhaité donner un coup de pouce aux restaurateurs du coin en ouvrant deux boutiques éphémères regroupant les menus des chefs du Grand Besançon. Fort de son succès, l'opération est renouvelée ce vendredi 26 et samedi 27 février 2021 pour la boutique au 58 rue des Granges Besançon (anciennement le K2).et samedi pour la seconde enseigne au sein des Galeries des Passages Pasteurs...

Jacob Delafon : la Région « à disposition » pour accompagner tout projet de reprise

Mardi, le groupe français Kramer a retiré mardi l'unique offre de reprise de l'usine Jacob Delafon dans le Jura. Alors que le gouvernement s'efforce de "renouer les liens du dialogue" entre le groupe américain Kohler et français Kramer, la présidente de Région espère encore trouver une issue favorable.

Grand Besançon Métropole : pas de hausse de la fiscalité en vue pour 2021

À l'instar de la Ville de Besançon, le Grand Besançon Métropole oriente son budget de telle sorte qu'aucune augmentation d'impôts n'est prévue en 2021 malgré l'impact de la crise sanitaire. Les orientations budgétaires seront discutées ce jeudi 25 février lors du conseil communautaire du GBM. Le vote définitif se tiendra le 8 avril prochain.

Intérim à Besançon… un an après le début de la crise sanitaire

En ce moment, quels sont les secteur d'activité les plus porteurs d'emplois à Besançon ? • Un an après le début de crise de la Covid-19, nous avons rencontré David Sauvan, co-gérant de l'agence intérim Temporis à Besançon pour connaître les secteurs d'activité les plus impactés par la crise, mais aussi les secteurs les plus porteurs d'emplois. Rencontre.

Ebéniste malvoyant, Sami Dubosc veut rendre sa manufacture plus "éco-responsable" à Besançon

Sami Dubosc, à la tête de la Manufacture Dubosc & Fils à Deluz, est ébéniste et atteint d'une rétinite pigmentaire ce qui le rend malvoyant. Malgré ce handicap, l'entrepreneur pratique son métier-passion avec du matériel et un espace adapté. Il a besoin d'un petit coup pour agrandir son entreprise et la rendre plus éco-responsable, nous explique-t-il le 22 février 2021.

Crédit Agricole Franche-Comté : participez à l’assemblée générale de votre caisse locale chez vous et en direct !

PUBLI-INFO • Chaque année, le Crédit Agricole invite ses sociétaires à participer à l'assemblée générale de leur caisse locale. Cette année, du 3 au 19 mars 2021, ce rendez-vous se déroulera dans un nouveau format en ligne pour respecter les mesures sanitaires. Pour autant, les participants pourront poser leurs questions et faire entendre leur voix en votant en ligne. Découvrez le calendrier des assemblées générales locales du Crédit Agricole Franche-Comté.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.1
ciel dégagé
le 25/02 à 18h00
Vent
1.72 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
51 %

Sondage