Le monument aux morts : de la gare Viotte aux Glacis

Publié le 10/09/2012 - 18:45
Mis à jour le 01/04/2013 - 19:53

Le projet s’inscrit dans le réaménagement du paysage urbain. Le monument aux morts sera déplacé dans le parc des Glacis en face de la gare. Les travaux commenceront le lundi 17 septembre 2012 devraient durer 6 à 7 mois. « Le projet n’a pu se faire qu’avec l’accord de l’association des anciens combattants et du public concerné » affirme Michel Loyat, adjoint à l’urbanisme.  

questions – réponses

PUBLICITÉ
Pourquoi déplacer le Monument aux morts ?

En raison du projet de réaménagement de l’espace urbain. Situé devant la gare Viotte, le monument aux morts de la grande guerre et son esplanade se situe désormais au point de convergence de plusieurs grands projets :

  • La restructuration de la gare Viotte
  • La construction du Tramway
  • La création d’un pôle d’échanges multimodal sur le parvis actuel de la gare
  • Le développement à moyen terme d’un projet plus large de requalification et de rénovation du quartier Viotte. 
Comment va se faire le transfert ? Quels éléments seront conservés ?

Le Monument sera déconstruit depuis le bas. Les trois statues seront repositionnées dans le parc ainsi que les listes nominatives gravées sur les plaques commémoratives. D’autres éléments seront conservés en musée mais ne seront pas réintroduits dans le parc. Le nouveau site sera un espace de mémoire inspiré du monument d’origine mais on ne reconstruira pas un monument entier. Plus qu’un transfert de monument, il s’agit de recomposer un espace de mémoire en s’interrogeant sur le sens du témoignage transmis aux générations futures.

 Comment vont se dérouler les travaux ?

Ils commenceront lundi et devraient durer au moins 6 mois. Dès la semaine prochaine la déconstruction du monument aux morts sera entamée et 25 arbres seront abbatus dans le parc Glacis pour l’aménagement du site. Plus tard il y aura un terrassement de terrain avec suppression de la butte avant de  construire des plaques d’acier pour replacer les trois statues.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.13
légère pluie
le 21/10 à 12h00
Vent
0.49 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
97 %

Sondage