Le nombre de personnes dans les services de réanimation passe sous la barre des 5.000

Publié le 10/05/2021 - 10:17
Mis à jour le 10/05/2021 - 10:19

Le nombre de malades du Covid-19 recensus dans les services de réanimation continue de reculer lentement, passant sous la barre des 5 000, et le nombre des admissions dans les hôpitaux décroît plus nettement, selon les chiffres de Santé publique France publiés dimanche.

Patient atteint de la Covid-19 dans un hôpital © APHP
Patient atteint de la Covid-19 dans un hôpital © APHP

Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) accueillaient 4 971 personnes, contre 5 005 samedi et 5 106 vendredi. Cet indicateur, surveille de très près par les autorités sanitaires, s’éloigne doucement de la barre des 6 000 malades dépassée le 26 avril, et du pic alarmant de la première vague du printemps 2020 (environ 7 000 patients).

En 24 heures, 129 nouveaux patients atteints de formes graves du Covid ont été admis dans les services de réanimation, contre 191 la veille et 269 vendredi.

Une baisse plus nette des admissions dans les hôpitaux

La baisse s'observe aussi sur l'ensemble des hospitalisations, avec un total de patients Covid s’élevant à 25 797, soit un petit peu moins que la veille (25 800) et bien mieux que vendredi (26 331). La baisse des admissions dans les hôpitaux sur les dernières 24 heures est elle plus nette : 527 malades, contre 844 samedi et 1 140 vendredi.

Les chiffres des décès, des nouvelles contaminations et des vaccinations n’étaient pas encore disponibles en fin d'après-midi.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Cernés par le sucre ? Valentine Caput fait le point sur la présence du sucre dans les produits

Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient de livrer ses conclusions concernant l’utilisation de sucres ou de produits sucrants dans quelques 54.000 produits alimentaires transformés de consommation courante. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats pour le moins vertigineux...

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.98
nuageux
le 25/04 à 15h00
Vent
3.82 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
58 %