Alerte Témoin

Le paquet de cigarettes neutre en vente dès le 1er janvier 2017

Publié le 22/03/2016 - 16:02
Mis à jour le 23/03/2016 - 10:59

A partir du 1er janvier 2017, les buralistes français vendront uniquement des paquets de cigarettes neutres, c'est-à-dire sans logo et sans couleur rappelant les différentes marques selon un décret publié au Journal officiel qui entrera en vigueur le 20 mai 2016. Adieu les chameaux et autres cibles rouges et noires… 

1211960384_cigarette_contrebande.jpg
Image d'illustration ©- 1211960384_cigarette_contrebande.jpg

Un arrêté pris le 21 mars 2016 par la ministre de la Santé Marisol Touraine et également publié ce 22 mars au Journal officiel, spécifie que tous les paquets neutres "sont de couleur ou nuance Pantone 448C, finition mate", c'est-à-dire vert très foncé, tirant sur le marron. Le code-barre pourra être "soit Pantone 448C et blanc, soit noir et blanc".

Toutefois, les marques pourront être visibles une seule fois sur les paquets. 

Plus de cigarettes à la menthe à partir de 2020

Les anciens paquets ne pourront plus être livrés aux débitants de tabac après le 20 novembre 2016. Les stocks de paquets non neutres ne pourront plus être vendus aux consommateurs. 

Concernant les paquets de cigarettes fines parfumés seront également neutres puis interdits à la vente à partir de 2020. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

L’agriculture intensive augmente les risques de pandémie (étude)

L'exploitation des terres pour l'agriculture intensive, qui rapproche des humains les animaux sauvages dont l'habitat est dérangé, rend plus probable la survenue de pandémies telles que celle du Covid-19, selon une étude publiée mercredi. Selon cette étude publiée dans la revue Nature, les maladies dont sont porteurs les animaux sauvages ont plus de risque d'être transmises aux humains en raison de l'évolution de l'usage des terres.

Canicule : il est interdit de se baigner dans les lacs et les rivières

Conseils • Joël Mathurin, le préfet du Doubs et les sapeurs-pompiers appellent à la plus grande prudence suite aux récentes noyades survenues dans le département. Pour rappel, il est interdit de se baigner dans les lacs et rivières du Doubs "hors zones de baignades référencées et autorisées." Les pompiers invitent la population à respecter les consignes "pour éviter des drames".

Médecin urgentiste du Jura mort du Covid-19 : son épouse a porté plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France. Son épouse, Claire Loupiac avait annoncé début mai vouloir porter l'affaire devant la justice. Une plainte a été déposée ce mardi 4 août 2020. 

Covid-19 : les patients en réanimation repartent à la hausse en France. Situation stable en Bourgogne-Franche-Comté

Le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés en réanimation a augmenté de 13 cas depuis vendredi, rompant avec la tendance à la baisse observée depuis avril, et 29 nouveaux décès ont été enregistrés, selon la Direction générale de la Santé (DGS). En Bourgogne-Franche-Comté la situation est stable avec 21 hospitalisations (dont 12 dans l'Yonne) et quatre patients en réanimation. Dans la région, on dénombre une douzaine de clusters.

Entre canicule et covid-19 en Bourgogne Franche-Comté : les conseils de l’ARS

Quatre départements de la région, la Côte-d’Or, le Doubs, le Jura et la Saône-et-Loire sont placés en vigilance orange canicule depuis jeudi 30 juillet et au moins jusqu'à ce soir. L’Agence Régionale de Santé rappelle les conseils de prévention essentiels tandis que cette canicule survient en pleine remontée de covid-19...
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     27.47
    partiellement nuageux
    le 06/08 à 15h00
    Vent
    3.54 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    33 %

    Sondage