Le rapporteur public pour le retour des menus sans porc à Chalon-sur-Saône

Publié le 09/10/2018 - 17:36
Mis à jour le 09/10/2018 - 17:36

Le rapporteur public a demandé ce mardi 9 octobre 2018 en appel à Lyon l'annulation de la décision du maire (LR) de Chalon-sur-Saône de supprimer les menus de substitution au porc des cantines de sa ville, déjà retoquée en première instance.

PUBLICITÉ
  • La cour administrative d’appel rendra sa décision le 23 octobre. Le maire Gilles Platret avait fait appel de l’annulation, le 29 août 2017, par le tribunal administratif de Dijon, de sa décision de supprimer les menus sans porc servis depuis 1984 dans les cantines scolaires de la commune.

Le conseil municipal de Chalon-sur-Saône avait voté en septembre 2015, à une large majorité, cette délibération qui avait déclenché une polémique.

Le rapporteur public, Samuel Deliancourt, a estimé mardi que « le principe de laïcité » invoqué par la commune « n’interdit pas la fourniture de menus de substitution dans les cantines » scolaires. Selon lui, « l’institution de menus de substitution ne peut être remise en cause qu’en cas de difficultés engendrées par le fonctionnement du service, ce qui n’est pas démontré en l’espèce ».

Tout en validant ainsi la décision du TA de Dijon sur le fond, le rapporteur public a toutefois estimé que son jugement était irrégulier sur la forme car fondé sur un avis de la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) qui n’était pas partie au litige.

« il ne nous paraît pas conforme au principe de laïcité »

Dans sa décision, le 23 octobre, la cour d’appel lyonnaise devra donc statuer à la fois sur le fond et la forme pour prononcer l’annulation de la délibération municipale de Chalon.

« Sous couvert de donner des plats de substitution aux élèves, on avait le listing des familles musulmanes et juives et nous avions l’ambition de mettre un terme au fichage des familles car il ne nous paraît pas conforme au principe de laïcité et de neutralité du service public », a expliqué mardi à l’AFP Gilles Platret pour justifier sa suppression des menus sans porc depuis trois ans.

Pour les rétablir, « il me faudrait rétablir le fichage des familles, or c’est illégal et je ne le ferai pas. Si nous devions perdre (en appel), nous irons en Conseil d’Etat car on ne lâchera pas sur ce dossier« , a conclu l’édile.

(source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Avocats, médecins et paramédicaux, pilotes, hôtesses et stewards... Après la RATP vendredi, des professions "qui n'ont pas l'habitude de manifester" descendent dans la rue ce lundi 16 septembre 2019 pour défendre leurs "régimes autonomes" de retraite contre le "système universel" voulu par l'exécutif. Une trentaine d'avocats bisontins sont montés à la capitale pour manifester...

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

"Je suis loin d'être aux 35 heures. La mairie c'est tout le temps", déclare Adrien Pellegrini (LR), constructeur immobilier de 40 ans et maire de La Longeville (Doubs) depuis 2014. Cette commune boisée de 800 habitants, qui compte neuf fermes laitières et de nombreux travailleurs frontaliers, est située dans le Jura, près de la frontière suisse.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.38
couvert
le 22/09 à 3h00
Vent
1.5 m/s
Pression
1012.81 hPa
Humidité
82 %

Sondage