Le Rassemblement national lance une campagne visuelle contre la carte scolaire

Publié le 18/02/2019 - 14:50
Mis à jour le 18/02/2019 - 14:53

Le groupe rassemblement national a lancé une campagne visuelle en réponse aux mesures prises par le gouvernement pour la rentrée 2019 suite à  la fermeture de plusieurs écoles en France. Dans le Doubs, l'inspection académique prévoit  51 fermetures pour 46 ouvertures pour une baisse d'effectif de 594 élèves.

"Fermer mon école, c'est fragiliser mon avenir", "la maternelle est obligatoire, sauf dans mon village où elle supprimée" ou encore "je voulais apprendre à lire et à écrire, mais ils ont fermé mon école", peut-on lire sur les différents visuels lancés par le groupe rassemblement national.

"Sans surprise, nos territoires et particulièrement les plus ruraux, sont victimes d’une casse scolaire dictée par le seul souci de la rentabilité et non par la volonté d’assurer l’avenir de nos enfants. Depuis 2013, ce ne sont pas moins de 1224 classes qui ont été supprimées en Bourgogne Franche-Comté", explique le groupe rassemblement national de Bourgogne-Franche-Comté.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

L’ancien président Valéry Giscard d’Estaing est mort du Covid-19

+ Réactions politiques •

Le troisième président de la Ve République Valéry Giscard d'Estaing (1974-1981), qui modernisa dans les années 70 la vie politique avant de voir son mandat fracassé par la crise économique, est mort mercredi 2 décembre 2020 dans la soirée du Covid-19, entouré des siens dans sa propriété d'Authon dans le Loir-et-Cher, à l'âge de 94 ans.

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.1
légère pluie
le 04/12 à 3h00
Vent
4.13 m/s
Pression
989 hPa
Humidité
52 %

Sondage