Le retour des films érotiques au cinéma le dimanche soir à Besançon

Publié le 01/04/2019 - 14:08
Mis à jour le 02/04/2019 - 08:38

POISSON D'AVRIL • Avec le printemps, il n'y a pas que les idées qui refleurissent. L'association "Be sensual" de Besançon va proposer à compter du mois de mai 2019 deux séances bimensuelles de films érotiques au Kursaal de Besançon. Vous l'aurez compris, c'est dans cet article que se cachait le poisson d'avril...

jamie-dornan-shirtless-fifty-shades
"50 nuances de Grey"
PUBLICITÉ

Ce va être chaud le dimanche soir au centre-ville. L’association « Be sensual » (Besançon sensualité) de promotion de l’art sensuel remet au goût du jour les films érotiques sur grand écran en partenariat avec la Scène nationale.  Occasion de revoir quelques films cul…tes.

Pour l’instant, la programmation est établie jusqu’au mois de juin à raison de deux films projetés à la suite. « Ces films sont parfois un peu kitch, mais ils font partie du patrimoine cinématographique français et à ce titre, il est important de les faire revivre » explique Astrid Figean, la présidente de l’association créée en novembre 2018 à Besançon. Originaire de la région parisienne et installée depuis un peu plus d’un an à Besançon, elle souhaite, avec « Be -Sensual »,  promouvoir l’art sensuel dans la région de Besançon comme elle l’avait fait en co-organisant le Festival de Fesses à Paris en juin 2018. Nous voulons montrer que le sexe n’est pas forcément transgressif, mais qu’il peut être beau, drôle et intelligent » explique-t-elle.

Astrid ne cache pas sa volonté de « remplir » la Kursaal le dimanche soir… ou comment joindre l’utile à l’agréable. Une exposition temporaire de sculptures, dont des oeuvres de Pascal Coupot, est actuellement en prévision pour 2020.

La programmation

Issus des romans de la trilogie de E.L James, les films « 50 nuances de Grey«   et « 50 nuances plus sombres » (2017) qui ont renouvelé le genre au cinéma en 2015 et 2017  seront les deux premiers projetés au Kursaal le dimanche 5 mai 2019.

Suivront l’ineffable  « Emmanuelle » qui a démocratisé la cinéma érotique dans les années 70 et 80, « Mademoiselle« , une fable osée mais élégante en trois actes, adaptée de « Du bout des doigts », de la Britannique Sarah Waters, « Baise moi » de Virginie Despentes ou encore « La vie d’Adèle » d’Abdelatif Kechiche. « Nous espérons attirer les nostalgiques du film érotique du dimanche soir au cinéma mais aussi un nouveau public de trentenaires qui n’ont pas connu cette époque » souligne l’association qui prévoir d’organiser des débats avant la projection. « Nous sommes prêts à écouter les spectateurs pour des suggestions de films en fonction de la disponibilité des copies ou pour faire évoluer à partir de la rentrée le jour de la programmation »

Ces films n’étant pas adaptés à tous les yeux, une carte d’identité sera demandée « en cas de doute »  pour vérifier, comme la loi l’oblige, que le spectateur a bien plus de 18 ans !

Infos +

  • La programmation complète des films projetés jusqu’au mois de juin sera dévoilée dans le courant de la semaine.
  • Séances un dimanche sur deux à 20h à compter du dimanche 5 mai 2019
  • Le tarif de 5 € sera identique à ceux pratiqués le dimanche soir au Kursaal. Mais il n’y aura pas de tarifs réduit.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

roman policier jeunesse • L'auteure jeunesse de Besançon vient de publier aux éditions Mijade un polar pour jeunes adolescents, "Peur dans la neige", qui se déroule en Franche-Comté. "Mais quelle idée d'emporter ce trésor... Voilà Fleur, son frère Julius et leur grand-mère embarqués dans une série noire. la curiosité est parfois un bien vilain défaut !"

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Baptisée "Cercle Pâris" du nom d'un des grands donateurs des musées et de la bibliothèque de Besançon, l'architecte Pierre-Adrien Pâris, l'association des partenaires et des mécènes des musées du centre a engagé 175.000 € dans des projets concrets et pérennes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.54
couvert
le 27/05 à 0h00
Vent
0.74 m/s
Pression
1015.6 hPa
Humidité
95 %

Sondage