Le sénateur Alain Joyandet exclu de son groupe politique à la Région

Publié le 25/01/2024 - 17:02
Mis à jour le 25/01/2024 - 16:37

C’est à la suite d’une interview accordée par le sénateur au journal Le Point que le groupe Rassemblement de la droite, du centre et des écologistes indépendants à la Région Bourgogne-et Franche-Comté a pris la décision le 23 janvier 2024 d’exclure Alain Joyandet pour "retournement politique préjudiciable". 

Alain Joyandet ©Alexane Alfaro ©
Alain Joyandet ©Alexane Alfaro ©

Le groupe a expliqué dans un communiqué que le sénateur a exposé "une vue totalement contraire aux idées que nous avons toujours professées". En appelant à une coalition gouvernementale et électorale avec Emmanuel Macron, au nom d'une proximité idéologique qu'il revendique, Alain Joyandet s’est mis à dos son groupe. "Nous rejetons catégoriquement la perspective qu'il trace en ce qu'elle est contraire à tout ce que nous avons toujours prôné. Nous nous opposons frontalement à la politique de Monsieur Macron, et ceci sans négociation possible" a insisté le collectif.

Le groupe a donc estimé "qu'il n'était pas possible, pour conserver sa cohérence, qu'Alain Joyandet en reste membre" et que cette décision sanctionne "ce qui nous paraît être un retournement politique préjudiciable à la clarté et à la constance de convictions que nous devons à nos concitoyens, a fortiori dans un contexte politique particulièrement troublé" conclu le communiqué.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Volte-face : les bars de Besançon pourront finalement diffuser les Jeux olympiques de Paris !

EXCLUSIVITÉ • Suite aux polémiques autour de la diffusion des JO sur les terrasses bisontines, nous avons contacté la Ville de Besançon. Abdel Ghezali, premier adjoint en charge des Sports, a affirmé que la mesure interdisant l’installation d’écrans en extérieur serait suspendue dès vendredi 26 juillet 2024, et cela, jusqu’à la fin des épreuves sportives. Cela inclut également les Jeux paralympiques.

Laurent Croizier s’insurge contre l’arrêté interdisant la diffusion des JO sur les terrasses bisontines…

Dans une lettre adressée en date du 24 juillet 2024 à Anne Vignot, la maire de Besançon, le député du Doubs demande à ce que les restaurateurs et cafetiers bisontins puissent installer des écrans sur leur terrasse ou à l’intérieur de leur établissement qui seraient visibles depuis la voie publique…

Macron : pas de nouveau gouvernement avant la fin des JO, appel aux partis à “faire des compromis”

Emmanuel Macron a affirmé mardi 23 juillet 2024 qu'il ne nommerait pas de nouveau gouvernement avant la fin des Jeux olympiques, "mi-août", au nom de la "trêve" qu'il a invoquée, faisant valoir que l'inverse "créerait un désordre" pendant l'événement sportif planétaire organisé à Paris.

L’ancien préfet de Haute-Saône Michel Vilbois limogé pour management “brutal”

Préfet du Tarn depuis seulement 9 mois, Michel Vilbois, ancien préfet de Haute-Saône, sera démis de ses fonctions à compter du lundi 22 juillet. Connu pour sa fermeté face aux manifestations contre l’autoroute A 69 et visé, selon des sources concordantes, par des accusations de management "brutal". Son limogeage intervient environ un mois après un audit mené auprès de ses services par l’Inspection générale de l’administration (IGA), dont les résultats ne sont pas encore connus.

Candidat RN sous curatelle dans le Jura : un recours pour annuler le scrutin législatif

La candidate Nouveau Front populaire dans la 2e circonscription du Jura a déposé un recours mercredi 17 juillet 2024 devant le Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin législatif qui avait vu la qualification au second tour d'un candidat Rassemblement national sous curatelle, donc théoriquement inéligible.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.48
nuageux
le 25/07 à 18h00
Vent
1.75 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
63 %