Le sénateur François Patriat, menacé d'exclusion se met "en marge" du PS

Publié le 08/03/2017 - 08:51
Mis à jour le 17/04/2019 - 15:22

Le sénateur de Côte d’Or François Patriat, qui mène campagne au côté d’Emmanuel Macron, a dévoilé mardi 7 mars 2017 la lettre qu’il a adressée au Premier secrétaire du PS dans laquelle il affirme se mettre « en marge du Parti socialiste ».

 ©
©

Ce courrier fait suite à une lettre du leader du PS Jean-Christophe Cambadélis à M. Patriat qui vient de parrainer le candidat d'En Marche. Dans ce courrier, M. Patriat déclare avoir "reçu avec un peu de tristesse, mais un certain détachement, la lettre-circulaire, envoyée le jeudi 2 mars, me menaçant d'exclusion". Il explique son choix de soutenir Emmanuel Macron et écrit: "Je me mets en marge du Parti socialiste, et + En Marche + aux côtés d'Emmanuel Macron".

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Emmanuel Macron enjoint les oppositions réticentes à s’inscrire dans la voie de « compromis »

Les oppositions ont fraîchement accueilli l'allocution d'Emmanuel Macron ce mercredi 22 juin 2022 qui, avant d'entamer ce jeudi un marathon international, les a enjointes à "clarifier" dans les 48 heures la manière de "bâtir des compromis" pour résoudre la crise politique née des élections législatives.

Un groupe Nupes à l’Assemblée ? le PS, EELV et le PCF refusent la proposition de J-L Mélenchon

Mise à jour • "La Nouvelle union populaire écologique et sociale devrait se constituer comme un seul groupe" à l'Assemblée nationale, a "proposé" ce lundi 20 juin 2022 Jean-Luc Mélenchon, inquiet que l'obtention de 89 députés par le RN remette en cause son "statut" de première opposition à Emmanuel Macron. La proposition a été déclinée par le PS, EELV et le PCF...

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.34
couvert
le 26/06 à 6h00
Vent
1.46 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
99 %

Sondage