Alerte Témoin

Le site Alstom à Ornans produira les moteurs des bus électriques de la RATP

Publié le 20/05/2019 - 17:20
Mis à jour le 20/05/2019 - 17:20

Alstom est l’un des trois attributaires du plus important appel d’offres européen de bus électriques lancé par la RATP et financé à 100 % par Île-de-France Mobilités. Ce 20 mai 2019, il est officiellement choisi pour créer les moteurs. La première tranche ferme porte sur 50 bus. Le montant du contrat cadre pourra aller jusqu’à 133 millions d’euros. 

Alstom_Aptis_2019
© Alstom SA 2019

Des bus de 12 mètres de long 

Ces buz Aptis de 12 mètres contribueront au renouvellement massif du parc de bus du réseau francilien. Cette commande fait suite à celle de la Communauté des Transports Strasbourgeois (CTS) pour 12 véhicules.

"Son système d’accostage au plus près du trottoir, son plancher bas intégral complètement plat et les larges portes doubles permettent une circulation facile et un accès aisé à bord des personnes à mobilité réduite et des poussettes", explique Alstom. Équipé de larges baies, Aptis propose une surface vitrée 25 % supérieure à celle d’un bus standard ainsi qu’un espace salon à l’arrière offrant une vue panoramique sur la ville.

Les véhicules commandés par la RATP sont à recharge lente de nuit au dépôt. Une version d’Aptis est également disponible en recharge par opportunité en terminus avec des solutions de recharge par le sol (SRS) ou par le haut. Son coût total de possession est équivalent à celui des bus diesel standards actuels sur 20 ans.

Présentation du prototype en 2017

Depuis la présentation du prototype en mars 2017, "plus de 40 000 kilomètres ont été parcourus en conditions réelles d’exploitation par quatre véhicules d’expérimentation en France" (Paris (lignes RATP 21 et 147), Lyon, Strasbourg, Marseille, La Rochelle, Nantes, Le Mans, Orléans, Versailles, Lourdes, Toulon, Tarbes, Grenoble et Montpellier) et en Europe. 

La fabrication et les essais seront réalisés sur les deux sites d’Alstom basés en Alsace. Le site de Hangenbieten est en charge de la fabrication des modules d’extrémités (cabine conducteur et salon arrière) ; la fabrication du module passagers central, le montage final et les essais seront quant à eux réalisés sur le site de Reichshoffen. Ce schéma permettra une production en série à partir du troisième trimestre 2019 en s’appuyant sur l’expertise des équipes et en utilisant les surfaces et l’outil de production disponibles sur chacun des sites.

Cinq autres sites d’Alstom en France contribuent à la conception et à la fabrication d’Aptis : Saint-Ouen pour l’intégration système, Tarbes pour la traction, Ornans pour les moteurs, Villeurbanne pour les composants électroniques de la chaîne de traction. Enfin, le site Alstom de Vitrolles développe une des solutions de recharge (SRS).

Info +

Aptis a été récompensé par le prix Innovation lors du salon Busworld en 2017. Il a également reçu le certificat officiel Origine France Garantie en janvier 2019 ; ce certificat garantit que plus de 60 % de la valeur ajoutée d’Aptis est française.

1 Commentaire

Très bonne Nouvelles pour la Société d'Ornans et il faudrait en construire pour la France et Besançon
Publié le 21 mai 2019 à 06h13 par Pascal Carry • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Economie

Quelles sont les mesures à respecter dans les cafés et les restaurants ?

Les restaurants et cafés dans les départements "verts" dont la Bourgogne Franche-Comté ont rouvert au public ce mardi 2 juin. Nous nous sommes procurés des documents officiels envoyés aux gérants de bars et restaurants pour connaître les mesures obligatoires qu'ils doivent prendre et les attitudes attendues des clients qui les fréquenteront...

DS Automobiles lance une nouvelle gamme de véhicules électriques !

PUBLI-INFO • En réponse aux nouvelles exigences environnementales et en lien avec la volonté de la clientèle à vouloir rouler plus propre, DS Automobiles lance sa ligne E-Tense avec le DS 3 Crossback 100% électrique et le DS 7 Crossback 4x4 hybride rechargeable. Rendez-vous dans le store DS au 228 rue de Dole à Besançon pour découvrir ces nouveaux véhicules résolument dans l’air du temps !

Besançon : quels restaurants et magasins alimentaires continuent la vente à emporter et en livraison ?

MISE A JOUR LE 30 MAI • Plus que quelques jours en attendant la réouverture les cafés et des restaurants prévue le 2 juin 2020 ! En attendant, voici les restaurants et autres camions-pizza proposant la vente à emporter et en livraison. Voici notre liste mise à jour régulièrement...

La Bourgogne-Franche-Comté a voté un plan de relance pour le secteur du tourisme

La Région Bourgogne-Franche-Comté poursuit ses mesures dans le cadre de la crise économique provoquée par l’épidémie de Covid-19. Alors que le pays est entré dans une phase de déconfinement progressif, le Conseil régional se dit pleinement mobilisé pour initier et amplifier les dispositifs destinés à soutenir tous les secteurs de l’économie. Vendredi 29 mai, réunis en commission permanente, les élus régionaux ont voté un vaste plan de relance en faveur du tourisme.

Besançon : la Grande braderie d’été est annulée

Après avoir un temps étudié le report de la braderie d’été du 3 et 4 juillet au dernier weekend d’août, le discours du Premier ministre du 28 mai interdisant tous les rassemblements de plus de 5000 personnes jusqu’en septembre, oblige l'Union des commerçants de Besançon à annuler son évènement, apprend-on dans un communiqué de ce vendredi 29 mai 2020.

« La Bourgogne-Franche-Comté repasse en vert, une décision majeure pour l’économie régionale » (M-G Dufay)

Le Premier ministre a annoncé que la région Bourgogne-Franche-Comté sera classée parmi les zones “vertes” à partir du 2 juin.  Pour la présidente du conseil régional, Marie-Guite Dufay, "il s’agit d’une décision d’une importance majeure pour le territoire. Le classement en zone rouge de la Bourgogne-Franche-Comté depuis le 7 mai constituait un véritable handicap pour l’économie régionale et l’attractivité du territoire. Selon les données publiées par Santé Publique France, le gouvernement n’avait d'autres choix que de lever ces conditions restrictives, au risque d’installer durablement la situation d’une France à deux vitesses."

Bourgogne : La Compagnie des Ateliers Peyrache, candidat à la reprise de l’entreprise Gerbe

La Compagnie des Ateliers Peyrache (LCAP), groupe textile français dirigé par Ludovic et Corinne Gaudic, est candidat à la reprise de Gerbe, selon un communiqué du 28 mai 2020. L’entreprise bourguignonne de confection de collants et bas pour femmes hauts-de-gamme avait été reprise par un groupe chinois en 2015. Au début de la crise du coronavirus, ce récent propriétaire a abandonné l'entreprise qui est en redressement judiciaire depuis le 14 avril.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.98
partiellement nuageux
le 03/06 à 3h00
Vent
1.15 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
95 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune