Le train à hydrogène d’Alstom a roulé pour la première fois en France

Publié le 08/09/2021 - 08:45
Mis à jour le 08/09/2021 - 09:01

Le train iLint d’Alstom, premier au monde à être alimenté à l’hydrogène et s’affranchissant du diesel sur les lignes non électrifiées, a roulé pour la première fois en France lundi 6 septembre 2021 à Valenciennes dans le Nord.

Assemblé à Salzgitter (Allemagne), le modèle est équipé de piles à combustible qui transforment l’hydrogène stocké sur le toit en électricité et lui permettent de rouler sans aucune émission polluante. Aussi silencieux qu’un train électrique, il ne rejette que de la vapeur et de l’eau.

"C’est une solution d’avenir", a affirmé à la presse le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari après un trajet de démonstration au centre d’essais ferroviaires. "Notre réseau ferroviaire aujourd’hui est à 45% non électrifié. Nous avons deux solutions: soit nous électrifions, avec le coût que cela suppose, soit nous allons vers (…) l’hydrogène" qui "a évidemment un avenir en France, et un marché européen et mondial à conquérir". "Il y a aujourd’hui plus de 1 200 trains qui circulent au diesel en France et qu’il va falloir renouveler d’ici une dizaine d’années", a rappelé Jean-Baptiste Eyméoud, président d’Alstom France qui a investi "des dizaines de millions d’euros" pour devenir "le leader mondial des trains propres".

Les technologies à hydrogène, dont le surcoût "avoisine les 30%", sont "à la fois fiables et performantes", a-t-il estimé. Baptisé Coradia iLint, ce train a été testé avec succès en Allemagne entre 2018 et 2020, l’an dernier aux Pays-Bas et en Autriche et plus récemment en Suède.

Alstom a déjà reçu des commandes fermes pour 41 rames en Allemagne, qui doivent entrer en service commercial à partir de début 2022.

Son autonomie est comprise entre 800 et 1 000 km entre deux pleins, ce qui permet d’assurer une liaison régionale. En France, la région Centre-Val-de-Loire projette de le tester entre Tours et Loches (Indre-et-Loire) en 2022.

Quatre autres régions françaises – Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est et Occitanie – sont engagées avec Alstom et la SNCF dans la mise au point d’un modèle bimode hydrogène-électrique.

Le contrat a entériné la commande de 12 rames dont les premiers essais sur voie sont prévus fin 2023, pour une mise en service commercial en 2025, avec deux ans de retard sur les ambitions du gouvernement.

Pour l’heure, ces technologies utilisent de l'"hydrogène gris" – issu des énergies fossiles –, par opposition à l'"hydrogène vert", issu d’énergies renouvelables, nettement plus cher et pour lequel la France n’est pas prête.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Trois dolois créent une nouvelle plateforme pour vendre et acheter des fruits et légumes… sans être un professionnel

Après deux années de travail, Oly a vu le jour ce mois de septembre 2022 dans le paysage franc-comtois. Il s’agit d’une plateforme créée par trois jeunes dolois, Rémi Vandelle, Théo Reffay et Adrien Berthenet, permettant de vendre et d’acheter des fruits, des légumes et des produits travaillés sans pour autant être primeur ou épicier.

Camaïeu ferme définitivement ses portes ce soir

Ce mercredi 28 septembre, le tribunal commercial de Lille a prononcé la liquidation judiciaire de Camaïeu. 514 magasins vont donc mettre la clé sous la porte et 2.600 emplois seront supprimés. Une dizaine de magasins en Franche-Comté et quatre dans le Grand Besançon sont concernés.

Quatorze PME intègrent la troisième promotion de l’Accélérateur PME Bourgogne-Franche-Comté 

La Région Bourgogne-Franche-Comté et Bpifrance ont donné le coup d’envoi de la troisième promotion de l’Accélérateur PME Bourgogne-Franche-Comté ce mercredi 28 septembre à la Tonnellerie Rousseau à Gevrey-Chambertin en Côte-d'Or. Ce programme d'accompagnement personnalisé d’une durée de 24 mois compte 14 nouvelles PME à fort potentiel cette année.

Yann Le Guilloux nommé au directoire de la Caisse d’Épargne de Bourgogne Franche-Comté

Le Conseil d’orientation et de surveillance (COS) de la Caisse d'Épargne de Bourgogne Franche-Comté a nommé, sur proposition de Jérôme Ballet, président du directoire, et Eric Fougère, président du COS, Yann Le Guilloux, en qualité de membre du directoire en charge du Pôle Banque de Détail (BDD). 

Burger King ouvre à Valdahon

Le fast-food ouvrira ses portes et ses grills jeudi 29 septembre 2022 dans la commune de Valdahon. Malgré des difficulté d’embauche de son personnel, Burger King est finalement parvenu à trouver du personnel "nombreux issus de la ville et des communes alentour".

Camaïeu joue sa survie devant le tribunal de commerce : trois boutiques menacées à Besançon

Camaieu et ses 2.600 salariés sur le fil : deux ans après un premier sauvetage, le géant nordiste du prêt-à-porter féminin va tenter mercredi 28 septembre de convaincre le tribunal de commerce de Lille qu'il peut échapper à la liquidation, mais les syndicats craignent le pire. Besançon et le Grand Besançon comptent trois boutiques de l'enseigne.

16e édition du concours régional de l’économie sociale et solidaire : les inscriptions sont ouvertes

Cette année, pour la 16e édition, la Région Bourgogne-Franche-Comté organise le concours régional de l'économie sociale et solidaire. Vous êtes une association, une entreprise et vous portez un projet ou une initiative conforme aux valeurs de l'économie sociale et solidaire ? Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 5 octobre !

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.22
légère pluie
le 02/10 à 0h00
Vent
4.63 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
97 %

Sondage