Alerte Témoin

Législative partielle à Belfort : le candidat LR débouté de sa plainte en diffamation

Publié le 08/02/2018 - 17:45
Mis à jour le 08/02/2018 - 17:45

Ian Boucard, élu dimanche député LR du Territoire de Belfort, a été débouté ce jeudi 8 février 2018 de sa plainte en diffamation visant son adversaire Christophe Grudler (MoDem-LREM) au sujet de tracts électoraux.

duqgwtmx4aap-y8.jpg
© ian boucard
  • Le député et son suppléant Damien Meslot reprochaient à leur adversaire d'avoir diffusé des tracts les accusant de "fraude électorale caractérisée" et de "voyoucratie", pendant la campagne pour l'élection législative partielle qui s'est tenue dans la première circonscription du Territoire de Belfort les 28 janvier et 4 février derniers.

D'après leur avocat, Me Philippe Blanchetier, il s'agissait de propos "diffamatoires et injurieux". La chambre civile du tribunal de grande instance de Belfort "a considéré que ces propos font partie de la liberté d'expression et qu'ils sont adaptés dans le cadre d'une élection électorale", a en revanche constaté l'avocat de M. Grudler, Me Randall Schwerdorffer.

Les tracts incriminés faisaient référence à l'invalidation par le Conseil constitutionnel, en décembre dernier, de l'élection en juin 2017 de M. Boucard. Le Conseil avait considéré que ce dernier avait fait distribuer deux faux tracts de La France insoumise et du Front national appelant à voter pour lui au second tour.

Cette invalidation avait entraîné l'organisation d'un nouveau scrutin à l'issue duquel Ian Boucard l'a largement emporté dimanche dernier. Par ailleurs, Me Schwerdorffer a déposé plainte au pénal pour fraude électorale concernant la distribution par M. Boucard en juin dernier de tracts faussement imputés à LFI et au FN.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Affaire Narumi : le parquet chilien demande de durcir le contrôle judiciaire de Nicolas Zepeda

Le parquet chilien demande désormais un durcissement des mesures du contrôle judiciaire de Nicolas Zepeda, soupçonné d'avoir assassiné son ex-petite amie japonaise en décembre  2016 sur le campus de la Bouloie à Besançon, et dont l'extradition vers la France a été définitivement autorisée.  La France a deux mois pour aller chercher le suspect. Le procureur de Besançon a précisé être "dans l'attente de la reprise de vols directs entre Santiago du Chili et Paris."

Trois ans d’inéligibilité requis à l’encontre de Ian Boucard, le député LR du Territoire-de-Belfort

Trois ans d'inéligibilité ont été requis mercredi à l'encontre du député LR du Territoire-de-Belfort, Ian Boucard, jugé à Besançon pour "manoeuvre frauduleuse" après la diffusion de faux tracts dans le cadre de la campagne législative de 2017. Le tribunal correctionnel de Besançon rendra sa décision le 12 juin.

Un médecin du Jura meurt du Covid-19 : son épouse porte plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France.  Son épouse, Claire Loupiac a décidé de porter plainte contre l'agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté, contre le ministre de la santé Olivier Véran, sa prédecesseure Agnes Buzin et contre la direction de l'hôpital jurassien.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.09
couvert
le 05/06 à 15h00
Vent
7.42 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
52 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune