Les "Alsthommes" de Belfort louent un TGV pour aller manifester au siège du groupe à Paris

Publié le 22/09/2016 - 08:43
Mis à jour le 22/09/2016 - 08:44

Les salariés du site d'Alstom Belfort, menacé de fermeture, ont affrété un TGV spécial pour se rendre mardi 20 septembre 2016 à la manifestation prévue devant le siège du fabricant de trains à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), a-t-on appris mercredi de source syndicale.

tgv_.jpg
image d'illustration ©CC Jiel Beaumadier
PUBLICITÉ

Les syndicats d’Alstom ont appelé à une journée de grève sur tous les sites du groupe mardi à l’occasion du CCE de l’entreprise pour réclamer le maintien du site belfortain. L’intersyndicale (CFE-CGC, CGT, CFDT, FO) a spécialement affrété un TGV pour emmener les salariés à la manifestation prévue le même jour à 11H00 devant le siège du constructeur ferroviaire.

« C’est un beau symbole de voir les Alsthommes de Belfort, avec leur veste siglée Alstom, débarquer à Paris dans un TGV qui a été construit sur leur site », a déclaré à l’AFP André Fages, délégué CFE-CGC. Ce TGV réservé aux salariés d’Alstom et loué avec le concours des collectivités locales sera accroché au TGV reliant Belfort à Paris. Les deux trains partiront de la gare de Belfort-Montbéliard TGV à 06H07 pour arriver à Paris gare de Lyon à 8H37, via Besançon où monteront des salariés du site d’Alstom Ornans (Doubs).

Le groupe ferroviaire a annoncé il y a 15 jours son intention d’arrêter d’ici 2018 la production de trains dans l’usine franc-comtoise, berceau historique du constructeur où travaillent plus de 400 personnes. Depuis cette annonce, les salariés se mobilisent pour réclamer la sauvegarde de leur usine. Mercredi, 350 salariés, d’après l’intersyndicale, ont bloqué les entrées du site de Belfort, empêchant tous les véhicules d’entrer et de sortir du site de 9H00 à 12H00.

Samedi 24 septembre, une journée ville-morte est organisée à Belfort. Les commerçants sont appelés à baisser leur rideau et un rassemblement est prévu à 14H00 devant la Maison du Peuple, d’où un cortège se dirigera vers la préfecture.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

alstom belfort

Le syndicat FO Alstom s’inquiète de l’avenir du site dans une lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron

Le syndicat FO Alstom s’inquiète de l’avenir du site dans une lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron

Le syndicat central FO Alstom exprime ses inquiétudes sur l'avenir d'Alstom depuis son mariage ferroviaire avec Siemens dans une lettre ouverte au président de la République. Depuis le 27 septembre 2017,  Siemens est entré au capital d'Alstom à hauteur de 50 % dans le cadre d'un rapprochement "entre égaux". L'État français n'est pas actionnaire du groupe. 

Le plan de sauvetage d’Alstom Transport confirmé par Bruno Le Maire

Le plan de sauvetage d’Alstom Transport confirmé par Bruno Le Maire

Suite à une rencontre avec les élus locaux et le préfet du Territoire de Belfort ce vendredi 4 août à Bercy, le ministre de l'Économie a déclaré qu’au-delà du plan de sauvetage, il était nécessaire de réfléchir à des mesures à plus long terme pour définir une véritable stratégie industrielle pour le groupe Alstom.

Alstom : des élus demandent à François Hollande « d’user de toute son influence pour déclencher les commandes »

Alstom : des élus demandent à François Hollande « d’user de toute son influence pour déclencher les commandes »

Dans une lettre ouverte datant de ce mardi 21 février 2017 au président de la République François Hollande, quatre élus du Territoire de Belfort lui demandent de "rassurer" les salariés d'Alstom en usant "de toute son influence pour déclencher" les commandes citées dans le plan de sauvetage de l'État. Une lettre qui prépare la visite du président à l'usine de Belfort ce mercredi 22 février.

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.1
couvert
le 20/10 à 18h00
Vent
3.83 m/s
Pression
1006.58 hPa
Humidité
90 %

Sondage