Les élus verts contre la subvention du Grand Besançon à l'aéroport de Dole

Publié le 09/10/2013 - 18:22
Mis à jour le 15/04/2019 - 11:51

Les délégués communautaires du Grand Besançon ont voté  le 26 septembre 2013 par 100 voix contre 11 une subvention de 50.000 € pour le développement de l'aéroport de Dole. Les élus Europe-écologie les Verts expliquent pourquoi ils ont voté contre... 

2013-05-14-_avion_skytaxi1_.png
©dr
PUBLICITÉ

Dans son rapport remis aux élus du conseil communautaire, le Grand Besançon explique que l’aéroport de Dole fait partie de la stratégie de développement économique « CAP 2015 » pour renforcer l’accessibilité de son territoire et afin de « fournir une gamme de services élargie aux entreprises et aux particuliers, via une subvention de 50 000 € (portant sur les exercices 2012 et 2013)« . 

Alors que la fréquentation de l’aéroport de Dole est en constante augmentation et que l’objectif pour 2013 est de 65.000 passagers transportés, les élus du Grand Besançon ont décidé le 26 septembre 2013 en conseil communeautaire de voter contre la subvention du Grand Besançon allouée pour contribuer au développement de l’Aéroport Dole Jura. 

Benoit Cypriani estime au nom des élus EELV que l’aéroport de Dole ne correspond pas aux besoins réels de mobilité quotidienne de la population et que le transport aérien de courte distance est le mode de transport qui produit le plus de gaz effet de serre. « On ne peut pas d’un côté claironner œuvrer en faveur de la transition énergétique et de l’autre continuer de soutenir l’aéroport de Dôle-Tavaux. Il serait préférable de réaffecter ces subventions aux transports en commun pour baisser les tarifs aux usagers ou encore améliorer les lignes ferroviaires (…) Subventionner des lignes aériennes à bas coûts, c’est offrir des voyages à bas coûts à des personnes plutôt favorisées. Les élus EELV ne cautionnent pas le modèle économique et social pratiqué par les compagnies aériennes à bas coûts où les conditions de travail sont dégradées. Nous rappelons que la compagnie Ryan Air vient d’être condamnée le 2 octobre pour avoir enfreint le droit du travail, car les salariés de Marseille étaient sous contrat irlandais….« 

Les opposants à la subvention de 50.000 euros (25 000 €, à la signature de la convention,  25 000 €, sur demande écrite et présentation d’un bilan financier de 2013), n’héistent pas à parler de gaspillage de l’argent public. « Nous faisons le pari que, dans moins de 10 ans, les transporteurs low-cost auront quitté les petits aéroports de province tels que Dijon et Dôle, laissant sur nos bras des équipements vides« . 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale : Karim Bouhassoun, candidat « libre et indépendant » à Besançon

Municipale : Karim Bouhassoun, candidat « libre et indépendant » à Besançon

Mouvement "Bisontines - Bisontins" • Karim Bouhassoun, cofondateur du mouvement "Bisontine Bisontins" , a annoncé mardi 17 septembre 2019 à 18h sa  candidature "comme une évidence" à l'élection municipale de Besançon afin de "rendre la Ville aux habitants". Karim Bouhassoun veut inscrire sa campagne sous l'égide du renouveau et de la proximité autour d'une liste citoyenne et libre. "Nous devons rompre avec certaines pratiques et refonder la vie citoyenne à Besançon" a-t-il déclaré.

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Alexandra Cordier, référente de La République En Marche dans le Doubs et membre du collectif Besançon Métropole 2020, formulait en juin dernier trois propositions dans le cadre de sa candidature à l'investiture LREM. Ce 12 septembre 2019, elle a tenu a éclaircir le projet de téléphérique proposé par le collectif.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Alexandra Cordier va-t-elle mener une liste dissidente face à Éric Alauzet, candidat officiellement investi par LREM le 10 juillet dernier pour l'élection municipale à Besançon ? La question est posée depuis le début de la semaine. La référente départementale "En Marche" dit actuellement ne pas être dans cet état d'esprit et espère qu'Éric Alauzet rassemblera "tous les marcheurs" bisontins.

Municipales 2020 : Jean-Louis Fousseret déclare pouvoir aider au rassemblement

Municipales 2020 : Jean-Louis Fousseret déclare pouvoir aider au rassemblement

municipales 2020 • À sept mois des élections municipales, l’ancienne majorité plurielle du maire sortant est plus divisée que jamais. Comme un message à Éric ALauzet, le candidat officiellement investi par En Marche, le maire LREM de Besançon estime qu’aucun candidat ne peut gagner seul... Jean-Louis Fousseret, qui a toujours déclaré qu’il ne repartirait pas pour un quatrième mandat, se pose aujourd’hui en rassembleur. Une rencontre est prévue avec Éric Alauzet samedi...

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Municipales : l’eurodéputé Yannick Jadot souhaite voir l’écologie l’emporter à Besançon…

Municipales : l’eurodéputé Yannick Jadot souhaite voir l’écologie l’emporter à Besançon…

L'eurodéputé Yannick Jadot (EELV) souhaite un "rapport de force écolo" qui soit "fort" dès le premier tour des élections municipales en mars 2020, se donnant pour objectif de "garder" Grenoble et en conquérir de nouvelles... comme Besançon où l'élue Anne Vignot devrait être tête de liste.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.11
ciel dégagé
le 18/09 à 18h00
Vent
2.27 m/s
Pression
1021.39 hPa
Humidité
63 %

Sondage