Les habitants de Morteau et Villers-le-Lac font aussi leurs emplettes en Suisse !

Publié le 24/05/2013 - 15:49
Mis à jour le 25/05/2013 - 10:09

Il n'y a pas que les Suisses qui passent la frontière pour faire leurs courses ou remplir leur caddie le samedi dans les supermarchés situés à la frontière. Une étude de l'Université de Neuchâtel auprès de 700 habitants de Morteau et de Villers-le-Lac démontre que 90 % d'entre-eux eux vont aussi en Suisse pour les emplettes ou leurs loisirs...

recemment_mis_a_jour98.jpg
recemment_mis_a_jour98.jpg

Qui l’eût cru ?

PUBLICITÉ

Le site internet Le Matin dévoile une étude menée par Yann Dubois dans le cadre d’un mémoire de licence à l’Institut de géographie de l’Université de Neuchâtel sur les pratiques spatiales transfrontalières dans l’Arc jurassien franco-suisse.  « Les Français ne traversent pas la frontière que pour travailler, mais également pour les achats, les loisirs ou la sociabilité« . Pour les habitants de Morteau et Villers-le-Lac, l’absence de pôles urbains importants dans la zone frontalière française encourage les habitants à venir en Suisse pour une offre différente et plus large.

Pour l’essence et le chocolat ! 

L’enquête publiée sur la revue belge géographique Belgéo admet que ces courses se limitent souvent à de l’essence ou du chocolat, mais les Francs-Comtois s’orienteraient de plus en plus vers d’autres achats… même le week-end « La Suisse semble être attractive pour quelques produits en particulier. Il s’agit tout d’abord de l’essence qui représente le produit acheté par le plus grand nombre de personnes en Suisse (66,6 %)« . Les produits alimentaires attirent également beaucoup d’habitants de la zone frontalière devant les vêtements et articles de sport. “Je fais mes achats dans les deux pays : en Suisse l’offre est différente et me permet de varier les produits » explique dans l’étude une frontalière quadragénaire. 

La Suisse pour les promenades et quelques loisirs 

L’étude note que les « pratiques spatiales transfrontalières » sont liées à certaines activités sportives – telles que la promenade et la fréquentation d’équipements spécifiques (patinoire, piscine, zoo), etc. ou encore à la vie nocturne et aux activités culturelles notamment vers La Chaux-de-Fonds.En revanche, pour aller au cinéma ou faire du port en salle, le frontalier préfère rester dans son pays.. Il semblerait enfin selon cette étude, que les habitants de Villers-le-lac soient encore plus enclin à se rendre en Suisse que les Mortuaciens…  

Belgeo-Vivre La Frontiere Les Pratiques Spatiales Transfrontalieres Dans l’Arc Jurassien Franco Suisse by macommune_info

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Publi-info • Peugeot Saveurs SNC conçoit et fabrique à Quingey nombre de produits qui prennent place sur nos tables, dont les célèbres moulins Peugeot et des accessoires dédiés à la dégustation du vin. Cette année, du 21 au 23 juin, la manufacture organise sa première grande braderie autour de ses fabrications.

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le 2 mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert "Beaux Art" au centre-ville de Besançon. La case de Sophie, propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.54
partiellement nuageux
le 19/06 à 12h00
Vent
5.35 m/s
Pression
1011.06 hPa
Humidité
52 %

Sondage