Les personnages d'œuvres des musées du centre de Besançon ont décidé de sortir prendre l'air…

Publié le 17/03/2021 - 15:45
Mis à jour le 20/03/2021 - 20:51

À défaut de pouvoir être regardés, étudiés, admirés par le grand public depuis plus de 4 mois, certains personnages d'œuvres des musées des beaux-arts et du musée du Temps auraient décidé de sortir prendre l'air pour partir à la rencontre de la population… apprend-on ce mercredi 17 mars.

Ce mercredi matin, les équipes du musée des beaux-arts et d’archéologie et du musée du Temps ont constaté avec stupeur que certains personnages des œuvres exposées avaient totalement disparu des cimaises. "Depuis quelques jours, des contestations provenant des personnages de certaines œuvres d’art s’élevaient dans les différentes salles des musées. Mais qui pouvait s’attendre à ça ?" nous raconte-t-on dans un communiqué.

© Musées du Centre de Besançon

Siegfried en tête, les personnages en pied ont pu sortir de ces lieux désertés par les visiteurs. Ne pouvant supporter la perte des regards se posant sur eux, c’en était trop !

Interrogés, les personnages en buste, coincés dans leur cadre, soutiennent également ce mouvement d’humeur, ne prenant aucunement cet exil comme un abandon.

"Il était temps d’investir la rue ! Nous devions montrer à tous notre désarroi face à la fermeture des lieux culturels. Nous attendons patiemment depuis des mois déjà et rien ne se passe" revendique Siegfried, célèbre personnage peint par Chartran.

Le contact avec le public est devenu une nécessité pour celles et ceux qui, depuis des siècles, se sont laisser admirer, complimenter, moquer, et parfois critiquer. "L’ignorance est le pire des sentiments, même si le personnel des musées nous bichonne, nous avons ce besoin, cette nécessité de nous sentir à nouveau contemplés. Sans les visiteurs nous n’existons pas !" rétorque Charles Quint affranchit de sa tapisserie.

Chacune, chacun sera donc en mesure de croiser aux détours des musées, de célèbres figures jusque-là cantonnées à leur cadre ou socle. Libérées des contraintes sanitaires, elles ont investi la place de la Révolution, le Palais Granvelle et leurs alentours. Un tel mouvement social est une première, les musées du centre espèrent que les choses reviendront à la normale au plus vite, car tous ces personnages, aussi sûrs d’eux soient-ils, ne connaissent rien en dehors des murs si réconfortants des musées.

Infos +

  • Prendre l'air !
  • Chaque semaine, retrouvez les musées du centre sur les réseaux sociaux afin d'en savoir plus sur les oeuvre dont sont issus les personnages.
  • Les habitants sont invités à se prendre en photo aux côtés des silhouettes et à publier sur leurs réseaux sociaux en identifiant les musées avec @mbaa.besancon

(Communiqué des musées du Centre)

©

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : les derniers indicateurs ne sont pas bons (non plus) en Bourgogne-Franche-Comté

Le taux d'incidence dépasse désormais les 300 cas pour 100.000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté avec un taux de positivité des tests désormais à 6 %. Le Jura connaît toujours le taux d'incidence le plus élevé (448 cas pour 100.000 habitants) devant le Doubs (375) et le Territoire de Belfort (315). Les hospitalisations sont aussi en augmentation.

Omicron : les personnes vulnérables non vaccinées doivent éviter de voyager

lors que le nouveau variant Omicron suscite toutes les inquiétudes, l’Organisation mondiale de la santé a dévoilé de nouvelles recommandations, mardi 30 novembre. Les personnes à risque non vaccinées contre le Covid-19, y compris les plus de 60 ans ou celles ayant des comorbidités (maladie cardiaque, cancer et diabète), doivent éviter de voyager dans les zones où la transmission locale du coronavirus existe.  

Huit cas possibles au variant Omicron en France. Les ministres de la Santé du G7 se réunissent à Londres

Alors qu'en France huit cas possibles au variant Omicron du Coronavirus ont été détectés, les ministres de la Santé du G7 sont attendus en urgence à Londres ce lundi 29 novembre, face à l’inquiétude suscitée par ce nouveau variant. Une mutation qui continue à se propager à travers le monde malgré les fermetures de frontières. Les ministres de la Santé de la France, des États-Unis, du Canada, d’Allemagne, d’Italie, du Japon et du Royaume-Uni se retrouvent pour discuter de l’évolution de la situation sur Omicron, lors d’une réunion d’urgence.

Large oui des Suisses au pass Covid

En pleine cinquième vague et alors qu'un cas probable du variant omicron aurait été détecté, une large majorité de Suisses ont approuvé dimanche la loi ayant permis d'instaurer le pass Covid, lors d'un vote marqué par une Alors que la police craignait des manifestations, seuls quelques dizaines d'opposants à la loi Covid se sont rassemblés devant le siège du gouvernement et du parlement à Berne, placé sous haute sécurité et entouré d'une clôture grillagée. au terme d'une campagne électorale houleuse.

Culture

Un festival pour fêter les 11 ans du label Hands in the dark à Besançon

Le label musical bisontin Hands in the dark s'offre un festival pour son 11e anniversaire du 2 au 5 décembre 2021 à Besançon - le 10e ayant été annulé l'année dernière à cause de la crise sanitaire. 11 ans d'activisme, d'accompagnement d'artistes, de musiques expérimentales, de passion… Les fondateurs de ce label devenu international, Onito et Morgan, nous en parlent.

Violences faites aux femmes : « Des photos à l’envers pour remettre les idées à l’endroit » à Besançon et Dijon

Laëtitia Martinez, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté notamment en charge de l’égalité réelle, a inauguré, ce lundi 22 novembre à Dijon, l’exposition Des photos à l'envers pour remettre les idées à l'endroit, aux côtés des représentantes et représentants du Collectif Droits des femmes 21.

Plus de 200 estampes du XVIe au XXe siècle à découvrir au musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon

PUBLI-INFO • Jusqu'au 27 mars 2022, le musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon présente une exposition exceptionnelle d'estampes, de livres et de cartes géographiques issues d'une donation importante au musée... Les visiteurs vont pouvoir plonger dans un univers à base d'eaux-fortes et de scènes de la vie quotidienne en Franche-Comté et d'ailleurs sur cinq siècles !
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.25
nuageux
le 02/12 à 18h00
Vent
0.79 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
98 %

Sondage