Alerte Témoin

Les Suisses consomment de moins en moins d'alcool

Publié le 10/08/2015 - 14:40
Mis à jour le 10/08/2015 - 15:49

Selon une étude de la Régie fédérale des alcools, la baisse est constante depuis une dizaine d'années. Chaque citoyen suisse a bu en moyenne 8,1 litres d'alcool pur contre 8,3 l. en 2014 et 9,4 l. il y a dix ans. Et ce sont les vins suisses qui sont de moins en moins plébiscités…

vin_verre.jpg
©photl

Selon cette étude, le vin suisse est en perte de vitesse dans son propre pays. En 2013, plus de 53 millions de litres vin rouge helvétique avaient été s, contre 48 millions en 2014. Même chose pour le vin blanc : sa consommation passe de  53 à 49 millions.

Les Suisses préfèrent les vins "étrangers" blancs ou  de rouge d'autres pays  augmentent  légèrement, mais ne compensent pas le recul endogène. Les Suisses ont bu  en moyenne 35,1 litres de vin en 2014, soit un de moins par rapport à l'année précédente.

Ce recul concerne également les alcools forts et le cidre. Seuls la bière et le champagne continuent d'être ingurgités à quantités égales. Après une brève embellie en 2013, la consommation d'alcool en Suisse diminue donc à nouveau.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Journée nationale de la qualité de l’air ce mercredi

Comment préserver l'air ? • Ce 16 septembre 2020 se tient la 6° édition de la « Journée nationale de la Qualité de l’Air », organisée par le Ministère de la Transition écologique, en partenariat avec le réseau national des Associations Agréées pour la Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA).

Bourgogne : les professionnels attendent un millésime 2020 « remarquable »

Le millésime 2020 s'annonce "remarquable" en Bourgogne, selon l'interprofession, qui s'est félicité jeudi de la bonne résistance de ses vins à l'export malgré un contexte économique mondial difficile, aggravé par la crise sanitaire. En terme de volume, bien que la pluviométrie cet été a été "minimale", les viticulteurs prévoient une année "autour de la moyenne", après une très faible récolte en 2019 dûe aux aléas climatiques.

L’automobile à hydrogène : un segment de niche, mais une vision d’avenir

Propulser des voitures, bus ou camions sans aucune émission polluante, c'est la promesse de la pile à hydrogène, dont la filière démarre lentement, mais pourrait s'imposer à terme face aux batteries rechargeables. Le constructeur PSA devrait lancer les premiers véhicules utilitaires à hydrogène (Peugeot Expert, Citroën Jumpy et Opel Vivaro) fin 2021.

Le train à hydrogène en France : pas avant 2025

Avec un train de retard sur l'Allemagne, pays dans lequel il est déjà sur les rails, l' hydrogène pourrait bien arriver d'ici 2025 en France grâce un plan de relance et l'annonce ce mardi d'un plan d'investissement de 7 milliards d'euros en faveur de cette filière énergétique sur laquelle mise la région Bourgogne Franche-Comté. Garantis "à zéro émission", les trains à hydrogène émettent uniquement de la vapeur d'eau et de l'eau condensée.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.61
    ciel dégagé
    le 18/09 à 21h00
    Vent
    1.83 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    89 %

    Sondage